aeronewstv - logo

Les bases de la voltige

Publié le 08/10/2012 09:00 - Par aeronewstv.com

Toujours très impressionnant, la voltige aérienne ne date pourtant pas d’aujourd’hui mais de 1938. C’est le Général Fleurquin, l’un des fondateurs de la Patrouille de France qui utilise le terme pour la première fois. Cette discipline s’exerce avec des appareils certifiés, capables de supporter des charges très importantes et équipé d’un moteur alimenté en permanence, y compris sur le dos. Et c’est avec seulement 3 figures de base, que les voltigeurs sont capables de réaliser 300 manoeuvres différentes.

Cédric Lavocat, pilote de voltige : « Première figure le tonneau. Vous allez faire un 360°, vous passez la tête à l’envers, et vous vous retrouvez les ailes à plat. On fait un tour sur soi-même.  La boucle (ou en anglais le looping), donc en fait on prend l’avion, on monte come ça, on continue à monter, on se retrouve sur le dos, et on continue à tirer pour retrouver les ailes à plat. Enfin dernière figure, ça s’appelle un renversement. Alors le renversement on arrive avec l’avion comme ceci, on va se mettre à la verticale, on va faire monter l’avion, on va immobiliser l’avion dans le ciel, on va le faire pivoter, et on va redescendre comme ceci en piquet et effectuer une ressource souple pour sortir de figure ».

Mais ne devient voltigeur qui veut. Il faut d’abord être pilote d’avion léger, détenir sa licence de pilote privé, avoir le cœur bien accroché afin de pouvoir suivre des cours au sein d’un club de voltige.

imprimer cette page