aeronewstv - logo

Futur avion de combat européen : qui fait quoi ?

Publié le 18/02/2020 01:00 - Par aeronewstv.com

Le futur avion de combat européen a été officiellement lancé le 12 février 2020. La France et l’Allemagne ont en effet attribué 155 millions d’euros aux différents partenaires pour débuter la première phase de recherche et technologie (R&T) qui doit durer 18 mois. Plusieurs industriels travaillent sur ce programme qui comprend à la fois l’avion mais également des drones de soutien.

Dassault Aviation sera chargé du développement de l'avion avec Airbus en tant que partenaire principal. Une maquette du successeur du Rafale et de l’Eurofighter a d’ailleurs été présentée sur son stand lors du salon aéronautique du Bourget en juin 2019. 

Pour la motorisation de l’avion, Safran sera chargé de la conception du moteur et de son intégration. MTU Aero Engines assurera le service après-vente. Pour la conception du réacteur, Safran va devoir s’appuyer sur de nouveaux matériaux capables de résister à des températures dépassant les 2 000° C.

Il y a ensuite toute la partie qui n’est pas visible à l’oeil nu, tout ce qui concerne le traitement et le partage des données de manière sécurisée. Airbus aura la responsabilité, avec Thales comme partenaire principal,  de mettre en place un système de pointe capable d’analyser et d’échanger les masses colossales d’information qui seront générées en vol.

Ce programme prévoit des drones de soutien de nouvelle génération pour épauler l’avion de combat européen. Ils pourront être largués depuis l’avion de combat lui-même ou bien d’un avion de transport militaire. Il devrait y en avoir trois de différentes tailles. Le plus imposant, d’une masse entre 1 et 2 tonnes, sera développé par Airbus. Les deux autres, de 100 kg et de 200 kg, seront fabriqués par MBDA. Ils pourront être équipés en fonction de leurs missions de différents types de charges létales ou non.

Les premiers essais en vol du futur avion de combat européen sont prévus en 2026. Son entrée en service attendu à l’horizon 2040.

imprimer cette page