aeronewstv - logo

Maveric, l’aile volante d’Airbus

Publié le 11/02/2020 14:00 - Par aeronewstv.com

Airbus vient de dévoiler au salon aéronautique de Singapour (11-16 février 2020) un concept d’aile volante. Baptisé Maveric, le projet lancé en toute discrétion en 2017 préfigure ce que pourraient être les avions de ligne de demain.

Sur son stand, Airbus a présenté une maquette à échelle réduite (2 m de long et 3 m d’envergure) de l’avion. Son fuselage et sa voilure ne font qu’un, il n’y a pas d’empennage, et ses réacteurs sont montés en position centrale sur le fuselage à l’arrière et équipés d’une dérive. Le cockpit est quant à lui pleinement intégré à l’aile, tout comme la cabine destinée à accueillir passagers et carburant. Pour l’heure, l’avion ne dispose pas de hublots. S’il existe certaines différences notoires, le concept d’Airbus rappelle malgré tout le projet futuriste Flying-V sur lequel planche l'université technologique de Delft (Pays-Bas) avec le soutien de la compagnie aérienne néerlandaise KLM.

Signe qu’Airbus prend ce nouveau concept très au sérieux, une maquette de l’aile volante a été testée en soufflerie comme n’importe quel autre appareil en développement. Les essais se sont déroulés à Filton (Royaume-Uni). L’avionneur européen a également fait voler en juin 2019 un modèle réduit de l’avion et va poursuivre ses essais en France jusqu’à la fin du premier semestre 2020. C’est à cette échéance qu’une décision pourrait être prise sur la suite à donner au projet.

Grâce au design de cette aile volante, Airbus estime qu’il pourrait réduire de façon significative la consommation de carburant par rapport aux versions remotorisées actuelles. Par rapport aux avions de ligne d’aujourd’hui, cette configuration offrirait aussi une grande souplesse concernant l’aménagement cabine qui serait beaucoup plus modulable au vue de la largeur de l'appareil.A l’état de concept, il est évidemment encore bien trop tôt pour avancer une quelconque date d’entrée en service d’un tel avion ou quelques caractéristiques techniques que ce soit. Affaire à suivre. 

imprimer cette page