aeronewstv - logo

13 morts dans un accident d’hélicoptères de l’armée française

Publié le 26/11/2019 16:00 - Par aeronewstv.com

Deux hélicoptères de l’armée de Terre française sont entrés en collision au Mali ce lundi 25 novembre 2019, à 18H38, heure locale (19H38 heure française). L’accident s’est produit au sud d’I-n-Delimane. Les hélicoptères, un Tigre et un Cougar, évoluaient à très basse altitude. Ils participaient à une opération d’appui aux commandos parachutistes de la force Barkhane engagés au sol pour traquer un groupe de terroristes. Alors que la nuit est tombée et pour une raison encore inconnue, les deux hélicoptères sont entrés en collision. Lors d’une conférence de presse ce 26 novembre en présence de la ministre des Armées, le chef d’état-major des Armées François Lecointre a expliqué pourquoi les hélicoptères militaires ne sont pas pourvus de systèmes anti-collision.

Aucun des treize militaires embarqués n’a survécu. Les boîtes noires des deux hélicoptères ont pu être récupérées. Une enquête a été ouverte par le bureau enquêtes accidents pour la sécurité de l’aéronautique d’État (BEA–É) pour déterminer les circonstances exactes du drame.

Conduite par l’armée française l’opération Barkhane a été lancée à l’été 2014. En partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (Burkina-Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad), elle vise à lutter contre les groupes armés terroristes et à soutenir les forces armées des pays partenaires. Elle regroupe environ 4 500 militaires.

imprimer cette page