aeronewstv - logo

L’autre idée d’Airbus pour réduire la consommation de carburant

Publié le 19/11/2019 01:00 - Par aeronewstv.com

Airbus s’inspire du vol en V des oiseaux migrateurs pour réduire la résistance à l’air des avions et donc leur consommation de carburant. C’est l'un des nombreux projets sur lequel planche l’avionneur. Il vient d’être présenté au salon aéronautique de Dubaï (EAU) qui a lieu du 17 au 21 novembre.

L’idée d’Airbus est de faire voler des avions à 3 km de distance les uns derrière les autres et légèrement décalés sur le côté. Les avions suiveurs bénéficient ainsi des courants d’air de l’appareil de devant tout en étant suffisamment espacés pour éviter les turbulences de sillage. Pour vérifier cette hypothèse, Airbus effectuera des essais en vol l’an prochain avec des A350. Concrètement, la réalisation de ce projet imposerait que les compagnies aériennes utilisant la même route se coordonnent pour voler en formation. Ce qui risque de créer des problèmes logistiques.

C’est une équipe française d'ornithologues du CNRS qui avait étudié le phénomène sur des pélicans en 2001. Leur constat : les oiseaux migrateurs dépensaient moins d'énergie en volant en V. En se plaçant à tour de rôle en tête, position la plus fatigante, les oiseaux suiveurs profitaient des courants ascendants provoqués par les tourbillons générés par les extrémités d'ailes de l'oiseau qui le précède. Le phénomène a d’ailleurs été vérifié par la NASA avec des F-18.

Imiter les solutions élaborées par la nature, ce que l’on appelle le biomimétisme, n’est pas nouveau dans l’aéronautique. De nombreuses recherches sont menées sur la voilure des avions notamment comme Airbus qui s’est inspiré de l’Albatros pour un projet d'ailes articulées.

imprimer cette page