aeronewstv - logo

A quoi peut servir cette tige sur certains avions ?

Publié le 20/09/2019 01:00 - Par aeronewstv.com

La formation de givre sur les moteurs ou les ailes d’un avion peut avoir des conséquences dramatiques. On se rappelle de l’ATR 42 au Canada fin 2017 qui s’était écrasé peu après son décollage.

Pour détecter la présence de givre, les avions de ligne sont donc équipés de sondes situées sur le nez de l’avion comme sur cet Airbus. En cas de formation de glace une alarme alerte les pilotes pour qu’ils activent le dégivrage.

Mais parce qu’aucune technologie n’est infaillible, les Airbus et les ATR sont équipés d’une tige qui dépasse au niveau des vitres centrales du cockpit. Cet indicateur permet de constater de visu la présence ou non de glace sur l’avion. Il peut même être éclairé la nuit pour faciliter son observation.

Pour les avions qui en sont dépourvus, comme les Boeing, les pilotes regardent les essuie-glaces, un équipement propice à la formation de glace mais plus compliqué à visualiser surtout la nuit.

imprimer cette page