aeronewstv - logo

Les Etats-Unis immobilisent à leur tour le Boeing 737 MAX

Publié le 14/03/2019 09:00 - Par aeronewstv.com

Il aura fallu attendre quatre jours après le crash du Boeing d’Ethiopian Airlines pour que l’agence américaine de l’aviation (FAA) se décide à immobiliser les 737 MAX aux Etats-Unis. Alors que de nombreux pays et compagnies aériennes ont rapidement décidé, par précaution, de clouer au sol ce type d’appareil, la FAA jugeait jusque-là cette décision prématurée. Mais voilà, face à la pression de plus en plus forte et après la découverte de « nouveaux indices récupérés sur site (…) et à de nouvelles données satellitaires » l’agence a changé d’avis.

Cette annonce est intervenue quelques minutes après une déclaration du président américain Donald Trump qui avait échangé par téléphone avec le président de Boeing Dennis Muilenburg et la FAA : « Espérons qu’ils (Boeing) trouveront rapidement la solution au problème mais d’ici là les avions sont cloués au sol. ». A ce moment-là, une trentaine de 737 MAX sont en vol au-dessus des Etats-Unis. Ils seront tous immobilisés dès leur arrivée à destination. Cette animation video du site Flightradar24 montre les 737 MAX en vol qui, en l’espace de 48H, au fil des interdictions prises par les pays, sont progressivement immobilisés.

Si cette immobilisation ordonnée par la FAA ne concerne officiellement que l’espace aérien américain et les compagnies aériennes américaines, Boeing va néanmoins plus loin. Dans un communiqué de presse, l’avionneur « recommande à la FAA l’immobilisation temporaire des 371 Boeing 737 MAX en service ». Un coup dur pour l’avionneur américain. Les modifications demandées sur le 737 MAX devraient permettre la levée de cette interdiction de vol dans les prochaines semaines. L’analyse des boîtes noires (FDR - CVR) d’Ethiopian Airlines permettra également de savoir si c’est bien le système anti-décrochage de l’avion qui est à l’origine du crash ou non. L' analyse des boites noires va être réalisée en France par le BEA à la demande des autorités éthiopiennes. Leurs résultats devraient être communiqués très rapidement.

Le crash du Boeing 737 MAX a fait 157 morts dimanche 10 mars alors que l'avion venait de décoller de l'aéroport d'Addis-Abeba pour se rendre à Nairobi au Kenya. Neuf français étaient à bord. 

imprimer cette page