aeronewstv - logo

Ce qui se cache dans le radôme d’un avion

Publié le 21/12/2018 01:00 - Par aeronewstv.com

Pour détecter et éviter les phénomènes météo dangereux en vol les avions de ligne sont équipés d’une antenne radar météo. Logée à l’avant, protégée dans le radôme, cette antenne est mobile. En effectuant un va-et-vient de gauche à droite le radar balaye ainsi l’environnement devant l’avion couvrant un angle de 180°. L’antenne bouge aussi verticalement lors de certaines phases de vol (montée, descente) et lors de phénomènes météo spécifiques (formation rapide de cumulonimbus par exemple). Sa portée maximale avoisine les 600 km.

Comment ça marche ?

Le principe de base du fonctionnement d’un radar est simple. L’antenne émet des ondes qui sont réfléchies par les molécules d’eau présentes dans l’atmosphère. Pour faire court, en scannant l’environnement extérieur le radar mesure l’humidité dans le ciel. Mais aujourd’hui les radars météo sont capables de fournir bien plus d’informations aux pilotes qu’une simple carte des orages environnants. Grâce à l’ajout de systèmes d’analyse, ils sont en effet capables de prédire un risque de grêle, de vents cisaillants ou de fortes turbulences. Les avions de chasse ne disposent pas du même type d’antenne radar, ils sont équipés d’une antenne à balayage électronique. Un système beaucoup plus pointu mais aussi beaucoup plus cher.

imprimer cette page