aeronewstv - logo

Crash de Lion Air : le Wall Street Journal met en cause Boeing

Publié le 14/11/2018 12:00 - Par aeronewstv.com

Les investigations sur les causes du crash du vol Lion Air se poursuivent, mais de plus en plus d’accusations pèsent sur une possible responsabilité de Boeing. Selon le très sérieux Wall Street Journal, la firme aurait « dissimulée des informations relatives au mauvais fonctionnement des capteurs qui mesurent l’angle de vol de ses 737 MAX 8 ». Rappelons que c’est un appareil de ce type, âgé de quelques mois seulement, qui s’est abîmé en mer de Java le 29 octobre dernier, provoquant la mort des 189 passagers et membres d’équipage présents à bord.

Les premières conclusions tirées de l'examen des boîtes noires par les autorités indonésiennes laissent penser que les pilotes du vol JT616 ont reçu « des informations erronées d'un des capteurs d'incidence (AOA) ». Boeing reconnaît d’ailleurs implicitement sa possible responsabilité, puisqu’il a publié un bulletin de sécurité le 7 novembre destiné aux compagnies aériennes détentrices de 737 MAX 8. Le texte admet la possibilité du scénario décrit par les autorités indonésiennes.

Le lendemain, Boeing est allé jusqu’à actualiser son manuel d'exploitation dans le but d’expliquer aux pilotes les procédures en cas d'informations erronées issues des capteurs d’angle de vol. De son côté, la FAA (l’agence de sécurité aérienne américaine) prend l’affaire très au sérieux et affirme que « ces données (celles des indicateurs d’angle de vol, NDLR) erronées peuvent potentiellement amener les stabilisateurs horizontaux à faire piquer de façon répétée le nez de l'avion, rendant l'appareil difficile à contrôler ».

Ce crash du vol de Lion Air cause décidément du souci à Boeing. D’autres informations suggèrent que l’indicateur de vitesse pourrait également avoir joué un rôle dans le crash du vol JT616, comme nous vous l'expliquions il y a quelques jours dans cette vidéo sur les raisons du crash.

L'avionneur américain se défend

De son côté, Boeing explique « fournir un soutien et une assistance technique au Comité national indonésien de la sécurité des transports et à d'autres autorités gouvernementales responsables de l'enquête sur le vol JT616 de Lion Air ». En réponse aux accusations du Wall Street Journal, Boeing affirme que la publication de son bulletin entre « dans le cadre de ses processus habituels concernant l'exploitation de ses appareils ».

Aeronewstv, c'est aussi une chaîne YouTube. Abonnez-vous et activez les notifications pour ne jamais manquer une vidéo en cliquant sur ce lien.

imprimer cette page