aeronewstv - logo

Le Charles-de-Gaulle de nouveau opérationnel en 2019

Publié le 02/11/2018 01:00 - Par aeronewstv.com

Après seize mois de chantier au lieu des 18 mois prévus initialement, le porte-avions Charles-de-Gaulle a quitté Toulon au printemps dernier. Depuis, le porte-avions nucléaire qui croise en mer Méditerranée remonte progressivement en puissance. Et cela va se passer en trois temps.

La première phase, actuellement en cours et qui va durer plusieurs semaines consiste à réentraîner l’équipage qui compte plus de 300 corps de métier. La deuxième phase qui interviendra en fin d’année concernera l’école de l’aviation embarquée. Les pilotes sur Rafale et Hawkeye s’entraîneront au catapultage et à l’appontage. La troisième et dernière phase consistera à entraîner le groupe aéronaval dans son ensemble. En clair, l’idée sera de s’assurer de la bonne coordination entre le Charles-de-Gaulle et son escorte, à savoir les frégates (de défense aérienne et anti sous-marine), les bâtiments de ravitaillement et un sous-marin nucléaire d’attaque.

Si tout se passe comme prévu, le porte-avions sera de nouveau opérationnel début 2019. Une seconde jeunesse pour ce bâtiment entré en service il y a plus de quinze ans, en 2001. Un successeur lui est prévu après 2030 selon la ministre des Armées Florence Parly. Le porte-avions rénové passe au tout Rafale. Il augmente sa capacité de 26 à 30 avions de combat. D'une hauteur de 75 m, l’équivalent d’un immeuble de 25 étages, le Charles-de-Gaulle  dispose d’un pont d’envol de 12 000 m2 équipé de deux pistes et de deux catapultes.

imprimer cette page