aeronewstv - logo

La Chine aura bientôt son deuxième porte-avions

Publié le 06/09/2018 01:00 - Par aeronewstv.com

Le tout premier porte-avions de la marine chinoise, le voici. Opérationnel depuis 2012, il s’agit d’un ancien navire soviétique inachevé acheté à l’Ukraine en 1998. Avant travaux, il ressemblait à ça. Pour l’anecdote il devait être à l’origine converti en casino flottant. Le Liaoning tire son nom de la province chinoise où il a été transformé. 

Long de 300 m le bâtiment peut embarquer 2 500 membres d’équipage et une quarantaine d’hélicoptères et avions de combat. Pour décoller du pont d’envol il n’y a pas de catapultes mais un tremplin incliné à 12° comme sur le porte-avions Queen Elizabeth. Equipé d’une propulsion conventionnelle le Liaoning peut naviguer à 60 km/h.

Signe des ambitions navales de Pékin, un deuxième porte-avions cette fois-ci entièrement made in China est actuellement en phase de tests en mer. Il devrait entrer en service l’an prochain.

imprimer cette page