aeronewstv - logo

Interruption volontaire du décollage: un essai chaud bouillant

Publié le 12/07/2018 01:00 - Par aeronewstv.com

Tout nouvel avion doit impérativement avant d’entrer en service passer un test de certification d’interruption du décollage (RTO : Rejected Take Off). Cette procédure consiste à freiner brusquement alors que l’avion à pleine charge s’apprête à décoller. Ce test est destiné à s’assurer que l’avion sera bien capable de s’immobiliser sur la piste en cas d’urgence absolue.

Ce Boeing 747-8 de plusieurs centaines de tonnes lancé à 320 km/h va interrompre son décollage. Lors de ce freinage les pneus du train principal et les freins sont mis à rude épreuve. De la fumée se dégage et voyez comme les freins sont rouge vif car leur température peut atteindre les 2 500°. Quant aux pneus, pour éviter qu’ils n’éclatent, un système de dégonflage s’active automatiquement.

Comme ce test est parfois destructif, c’est à dire qu’il peut endommager certaines parties de l’appareil, il intervient généralement à la toute fin de la campagne d’essais.

imprimer cette page