aeronewstv - logo

Un Yak-3 percute une nacelle élévatrice à l'atterrissage

Publié le 14/04/2018 01:00 - Par aeronewstv.com

Jusqu’ici tout va bien. Lors d’un meeting aérien à Wanaka en Nouvelle-Zélande, le pilote d’un Yak-3 datant de la Seconde Guerre mondiale s’est fait une belle frayeur. Lors de son atterrissage sur l’herbe le 31 mars dernier, l’aile droite de son avion est venue violemment percuter une nacelle élévatrice se trouvant à proximité. L’appareil a alors effectué un tour complet sur lui-même avant de s’immobiliser. L’aile droite et le train d’atterrissage avant droit ont été complètement détruits lors de l’accident. Fort heureusement, le pilote n’a pas été blessé. Sur cette vidéo amateur on entend d’ailleurs le public l’applaudir au moment où il s’extrait du cockpit. 

Pour l’heure, on ignore pourquoi cette nacelle se trouvait à cet endroit et si le pilote avait l’autorisation de se poser sur cette piste en herbe. Une enquête à été ouverte pour déterminer les responsabilités dans cet accident. Ce qui est sûr en revanche c’est que le pilote du Yak-3  ne pouvait pas voir la nacelle après s’être posé. Le Yakovlev Yak-3 est en effet équipé d’un train dit « classique » : deux roues à l’avant et une roulette de queue, du coup lors des phases de décollage et d’atterrissage le pilote n’a aucune visibilité devant lui. 

Cet avion de chasse monoplace soviétique entra en service en 1944. Doté d’un moteur de 1 650 ch le Yak-3 pouvait voler à 720 km/h et parcourir 1 000 km. A l’époque il s’agissait du modèle le plus léger, le plus performant et le plus manoeuvrable de tous les chasseurs sur le marché.

imprimer cette page