aeronewstv - logo

easyJet : les suites d'un déroutement créent la polémique

Publié le 10/02/2017 01:00 - Par aeronewstv.com

Les 180 passagers et six membres d’équipage du vol easyJet 4027 en ont été quittes pour une bonne frayeur dimanche dernier. En raison de vents violents liés à la tempête Marcel qui a touché l’ouest de la France, l’Airbus A320 n’a pas pu atterrir comme prévu à l’aéroport de Toulouse-Blagnac.

Après une première tentative d’atterrissage avortée, le commandant de bord a effectué une deuxième approche mais il a été contraint de remettre les gaz après que le train d’atterrissage a touché la piste. Le vol a finalement été dérouté sur l’aéroport de Montpellier, à 200 kilomètres plus à l’est, où les pilotes ont finalement pu poser l’appareil sans encombre. 

Invité de la matinale d'Europe 1, ce jeudi 9 février, le député LR de Charente-Maritime Dominique Bussereau est revenu sur cet incident (voir la vidéo). Pour l’ancien ministre des transports, « le fait que les pilotes n’atterrissent pas parce-que les conditions météorologiques ne le permettent pas est un gage de sécurité ». Il déplore en revanche le fait que la compagnie britannique à bas coût n’ait pas trouvé d’autobus à Montpellier pour ramener les passagers à Toulouse qui ont dû se débrouiller par eux-mêmes et à leurs frais pour rejoindre Toulouse. D'où la polémique.

Dans un communiqué la low-cost s’excuse de la gêne occasionnée et précise que si « malheureusement aucune navette n’était disponible (…) tous les passagers de ce vol peuvent adresser une réclamation au service client d’easyJet pour leurs frais de transport. » Il aurait été quand même plus facile de traiter les demandes sur place. 

imprimer cette page