aeronewstv - logo

Pourquoi et comment les pilotes vidangent du carburant en vol ?

Publié le 03/07/2019 01:00 - Par aeronewstv.com

Tout avion doit respecter une masse maximale au décollage (MTOW) mais aussi à l’atterrissage (MLW). En cas d’urgence, un pilote peut être amené à se délester d’une partie du carburant en vol pour pouvoir se poser.

Eric Prévot, commandant de bord sur Boeing 777 chez Air France : interview dans le reportage.

Ce délestage carburant s’effectue via des tuyaux que l’on appelle des cannes de vidange. Elles sont situées aux extrémités de chacune des ailes et permettent de s’alléger d’une tonne de carburant par minute. Et si ce sont les pilotes qui fixent la quantité de carburant à vidanger, c’est le contrôle aérien qui autorise son exécution. 

L’altitude minimale pour une vidange carburant se situe généralement autour de 1 800 mètres. A cette altitude 90% du kérosène s’évaporerait avant de toucher le sol selon les autorités (direction générale de l'aviation civile - DGAC). Reste que ce système de délestage n’existe que sur les avions long-courriers, et en option. Il est néanmoins possible d’atterrir en surcharge en posant l’avion le plus doucement possible et en freinant au maximum.

imprimer cette page