aeronewstv - logo

Le dégivrage avion, pourquoi et comment ?

Publié le 24/02/2016 01:00 - Par aeronewstv.com

Sur un avion, la neige ou la glace peuvent modifier l’aérodynamique de la voilure, créer un surpoids ou porter atteinte au bon fonctionnement des gouvernes. Il est donc nécessaire de dégivrer ses parties stratégiques comme les ailes et la dérive par exemple, à l’exception du nez où se trouve le radar des avions commerciaux.

7 heures du matin, tarmac de l’aéroport de Montréal au Canada, température -10°C. Sur ordre des pilotes, passage obligé des avions au centre de dégivrage. Une opération qui prend entre deux et cinq minutes par appareil en moyenne mais qui est essentielle.

Pour cela on utilise l’éthylène glycol, un liquide comparable à l’antigel que l’on met dans les voitures l’hiver. Chauffé à 180°C, ce produit permet de faire fondre le givre ou la neige sur les appareils et d’être efficace pendant plusieurs heures après son application.

Le dégivrage d’un avion intervient généralement dès que la température est négative ou lors de chutes de neige. Chaque hiver, la facture pour le dégivrage d'Air Canada avoisine les 4 millions de dollars.

imprimer cette page