aeronewstv - logo

Livre : Histoire du GLAM

Publié le 27/12/2015 01:00 - Par aeronewstv.com

Le groupe de liaisons aériennes ministérielles (GLAM) qui a été créé officiellement en 1945 était dédié au transport des plus hautes autorités civiles de l’Etat. Rattaché à l’armée de l’air française, implanté à Villacoublay dans la région parisienne, sa flotte était composée d’avions et d’hélicoptères. 

Le GLAM a été dissous en 1995 par Jacques Chirac sur fond de plus grande transparence de la vie publique et de réduction des dépenses de l’Etat. Mais étonnamment une autre structure lui a succédé. Il s'agit aujourd'hui de l'escadron du transport 60 (ET 60) qui comprend aujourd'hui 6 avions, 3 hélicoptères et l'Airbus A330 présidentiel basé à Evreux voulu par Nicolas Sarkozy quand il était à la tête de l'Etat. Mais pourquoi dissoudre une structure pour en recréer une autre à l'identique en ne changeant que le nom ? Sans répondre à cette question, Alain Bévillard, l'auteur de ce livre, note au passage que "un Etat comme la France ne peut pas se passer d'une flotte d'avions dédiée aux déplacements du président de la République et des membres du gouvernement.

Alain Bévillard, qui a dirigé le GLAM entre 1986 et 1988, nous raconte  dans les moindres détails les 50 ans d'histoire de cette « compagnie » de transport aérien très particulière. Il livre de très nombreuses anecdotes inconnues du grand public. Il a par ailleurs été le pilote du président François Mitterrand et à l'occasion du Premier ministre de l'époque Jacques Chirac lors de la première alternance. Car "statutairement, le responsable du GLAM est le pilote officiel du président de la République française", précise-t-il.

Le GLAM, c’était aussi et surtout une équipe en vol et au sol qui devait être disponible 24h/24 pour répondre aux besoins souvent urgents de la République française.

Histoire du GLAM, des ailes au service de l’Etat d'Alain Bévillard paru aux éditions Privat. 536 pages. Prix public : 20 euros.

imprimer cette page