aeronewstv - logo

Les prévisions aéronautiques pour 2016

Publié le 05/01/2016 01:00 - Par aeronewstv.com

A l’heure où la tendance est au réchauffement climatique, un petit bulletin aéronautique s’impose. Voici les prévisions pour 2016.

Sur le front des nouveaux appareils qui arriveront cette année sur le marché, il y aura de l’avion de transport militaire brésilien avec le KC-390, du jet d’affaires français avec le Falcon 8X, de la voiture volante made in USA, du monocouloir canadien avec le CS100, et même de l’hélicoptère américain avec le Bell 505 Jet Ranger X.

Après, si aucune perturbation ne vient balayer la Chine, le C919 de l’avionneur Comac effectuera son premier vol. Et si la météo reste au beau fixe le Falcon 5X fera de même. Quant au H160 d’Airbus Helicopters, il décollera pour la première fois avec ses moteurs de série Arrano développés par la filiale du groupe Safran Turbomeca.

Pour l’A320neo, c’est une pluie de livraisons qui est attendue cette année. Idem pour le moteur LEAP de CFM International qui décollera pour la première fois sur le Boeing 737 MAX et le Comac C919, et qui entrera en service sur la version remotorisée de l’A320.

Côté drones civils, 2016 marquera la mise en place d’une règlementation encadrant leur usage en Europe et aux Etats-Unis. Et après les drones peintre en bâtiment, livreurs de colis et grutiers on est impatient de voir ce que les fabricants nous réservent. Les hôtesses et stewards d’easyJet eux, on le sait déjà nous illumineront avec leurs uniformes.

En 2016 pour éviter toutes turbulences en vol, le suivi psychologique des pilotes pourrait-être renforcé. Histoire d’éviter toute forme de dépression dans le cockpit.

Mais parce-que les prévisions ont leurs limites, il y a fort à parier que l’aéronautique en 2016 nous étonnera encore comme le secteur l’avait fait en 2015 avec ses projets de jet d’affaires surpersonique, de planeur stratosphérique, de moto-hélicoptère, ou encore d’avions sans hublot. Entre ciel et terre, l’aviation va à coup sûr cette année continuer de nous faire rêver et continuer de recruter car il n’y a aucun nuage à l’horizon.

imprimer cette page