aeronewstv - logo

ATR : Remotorisation et marché nippon en ligne de mire

Publié le 08/10/2015 01:00 - Par aeronewstv.com

Avec 300 appareils en commande, l’équivalent de trois années de production, ATR n’a jamais été aussi serein. En attendant que ses actionnaires se mettent d’accord sur le timing pour lancer un appareil de 90 places, le constructeur européen d’avions régionaux travaille sur les améliorations à apporter à sa série -600. A l’image d’une cabine haute-densité de 78 places qui verra le jour à l’été 2016 par exemple. Mais à l’heure des moteurs plus économiques ATR réfléchit sérieusement à une remotorisation pour ses deux modèles de turbopropulseurs (ATR 42 & ATR 72).

Thierry Casale, directeur des programmes d'ATR : interview dans le reportage.

Sur le marché régional, pour des distances de 500 kilomètres, la compétitivité du turbopropulseur n’est plus à démontrer. L’appareil est moitié moins gourmand en kérosène qu’un jet et ses coûts de maintenance réduits. Dans la région Asie-Pacifique, ATR réalise 40% de ses ventes. En concurrence avec le canadien Bombardier, il vient de réaliser une percée sur le marché japonais  grâce à Amakusa airlines et surtout Japan Air Commuter (filiale de Japan Airlines). Et pour se rapprocher de ses nouveaux clients, ATR vient même d’ouvrir un bureau commercial à Tokyo. Un marché à fort potentiel.

John Moore, directeur des ventes d'ATR : interview dans le reportage.

ATR est fin prêt. Grâce à ses 1 200 salariés et ses 40 000m2 de surface industrielle, le constructeur entend passer cette année la barre des 90 livraisons et réaliser un chiffre d’affaires proche des 2 milliards de dollars.

imprimer cette page