aeronewstv - logo

Les débuts du F-35 « made in Italie »

Publié le 11/09/2015 01:00 - Par aeronewstv.com

Le premier F-35 assemblé en Italie par le groupe Finmeccanica, l’un des partenaires du programme, vient d’effectuer son premier vol depuis la base aérienne de Cameri, à une cinquantaine de kilomètres à l’ouest de Milan. Cet avion de combat furtif de 5ème génération capable de voler à près de 2 000 km/h sera officiellement livré d’ici la fin de l’année à l’armée italienne qui en a commandé 45 exemplaires.

Le F-35 de l’américain Lockheed Martin est le programme d’armement le plus cher du Pentagone, son coût avoisine les 400 milliards de dollars. Malgré 130 exemplaires livrés, l’appareil n’a toujours pas été déployé sur le théâtre des opérations. Et pour cause, ce n’est que cet été que la Marine américaine a annoncé sa mise en service opérationnelle.

Après sept années de retard lié à des problèmes de masse de l'appareil, de logiciels ou encore de ses moteurs, le F-35 serait donc prêt au combat. Pas si sûr. A l’occasion de douze jours de tests menés sur un porte-avion américain (USS Wasp), le manque de fiabilité de l’appareil a été pointé du doigt et sa capacité d’emport d’armement restreinte également.

Reste que Lockheed Martin va de l’avant. L’an dernier 36 F-35 ont été livrés mais d’ici à 2018, le constructeur entend sortir de ses chaines d’assemblage américaine, italienne et bientôt japonaise plus de 70 appareils par an. Au total, le F-35 cumule quelque 2 500 commandes fermes.

imprimer cette page