aeronewstv - logo

Après le NH90, le Bell 525 passe aux commandes de vol électriques

Publié le 07/07/2015 01:00 - Par aeronewstv.com

Voici le Bell 525 Relentless, le premier hélicoptère civil pourvu de commandes de vol électriques. L’appareil de 9 tonnes a effectué son vol inaugural le 1er juillet dernier à Amarillo au Texas. Pour son Bell 525, le constructeur américain a décidé de se passer des traditionnelles commandes de vol mécaniques. Un choix que NHIndustries a fait aussi il y a vingt ans pour son NH90. L’hélicoptère militaire lourd est en effet le premier hélicoptère au monde équipé de commandes de vol électriques. Ces systèmes qui font le lien entre les actions des pilotes et les deux rotors d’un hélicoptère offrent une meilleure maniabilité et une stabilité accrue en matière de pilotage.

Jacques Bellera, Chef du service Commandes de vol – Airbus Helicopters (par téléphone) : « Avec les commandes de vol mécaniques, la liaison entre les manches des pilotes et les rotors se fait avec des tringles mécaniques agencées jusqu’aux rotors. Dans le cas des commandes de vol électriques, les tringles mécaniques sont remplacées par des calculateurs électroniques. Vous avez une liaison par câbles électriques entre les manches des pilotes et le calculateur, et du calculateur vers les actionneurs qui bougent les pales dans les rotors. »

Grâce à ses quatre calculateurs, le NH90 par exemple est aussi plus sûr. Un seul suffit en effet pour faire voler la machine. Les trois autres sont là en secours, en cas de panne ou d’impact de balles lorsqu’il est en opération par exemple. Grâce à ses commandes de vols électriques, l’appareil de 11 tonnes se pilote en fait aussi facilement qu’un hélicoptère léger. Après le NH90 et le Bell 525, il y a fort à parier que cette technologie va désormais se généraliser dans les postes de pilotage d’hélicoptères, tout du moins pour les versions les plus lourdes, les plus difficiles à piloter.

imprimer cette page