aeronewstv - logo

Un Cricri décolle depuis le toit d’une voiture

Publié le 27/05/2015 05:00 - Par aeronewstv.com

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Après avoir passé six années à construire son Cricri, Lionel Adroit s’est lancé un nouveau défi, décoller depuis le toit d’une voiture.

Une manœuvre délicate car le plus petit bimoteur au monde est simplement posé sur la galerie, les roues du train principal ne sont maintenues que par des cales. Une fois le 4x4 lancé sur la piste l’appareil peut, avec la vitesse, tout simplement tomber du toit avant même d’avoir décoller. 

Lionel Adroit, pilote et propriétaire du Cricri : « Il faut mettre du manche avant, donc on a toujours une assiette négative, on a toujours une vision vers le bas alors que d’habitude on a une vision légèrement vers le haut parce-que l’avion a tendance à monter. Donc au moment de la rotation on remet le manche légèrement au neutre, puis un petit peu de calage positif pour cabrer la profondeur et la rotation se fait. »

Après six mois d’efforts, d’essais avec une maquette de l’avion à l’échelle un, le grand jour est enfin arrivé. Sur l’aérodrome de Muret près de Toulouse, Lionel Adroit à bord de son Cricri est à deux mètres du sol. En-dessous, dans la voiture, une autre équipe est en contact radio permanent avec lui pour l’informer notamment de la vitesse. Et à 120 km/h, le Cricri prend de la hauteur.

Ce décollage depuis le toit d’une voiture est une première en France. Avant lui d’autres pilotes l’ont déjà fait aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni mais l’opération reste toujours impressionnante à voir. Le 30 mai prochain, Lionel Adroit et son Cricri réitèreront cette performance lors du meeting d’Airexpo devant 20 000 spectateurs. 

imprimer cette page