aeronewstv - logo

Le premier drone certifié pour milieux explosibles

Publié le 30/04/2015 05:00 - Par aeronewstv.com

Ce drone développé en dix-huit mois par la start-up Xamen Technologies basée à Pau, dans le sud de la France est unique au monde. Baptisé LE 4-8X, il s’agit du premier drone à pouvoir évoluer dans des milieux explosibles. Il vient d’être certifié ATEX (ATmosphères EXplosibles). Grâce à cette certification, la machine de six kilogrammes peut être opérée dans le cadre d’opérations de maintenance ou de diagnostiques sur des plateformes pétrolières, des usines de traitement chimique ou des raffineries.

Philippe Barthomeuf, Président Directeur Général – Xamen Technologies : « Pour pouvoir entrer en atmosphères explosibles, il faut s’assurer en premier lieu que la machine ne produit pas d’étincelles. Il y a donc eu un traitement qui a été fait sur l’intégralité de la machine, sur les parties électriques, électroniques. Ce sont des câblages particuliers avec des matériaux particuliers pour éviter par exemple qu’en cas de cisaillement sur une partie électrique on est une étincelle qui se crée ou un court-circuit. »

Le drone est aussi doté d’une cage de protection pour la batterie en cas d’impact, de huit hélices en bois, et non en carbone, pour éviter qu’elles ne se chargent en électricité statique. La température de la machine en fonctionnement ne dépasse pas non-plus les 100 degrés. Nous n’en saurons pas plus, les secrets de fabrication de ce premier drone ATEX doivent être préservés. Sa commercialisation vient à peine de débuter.

Philippe Barthomeuf, Président Directeur Général – Xamen Technologies : « Le modèle économique c’est soit en prestation de service. On a un client qui va demander une inspection de ses infrastructures ATEX. On va lui louer la machine avec deux télépilotes formés ATEX, cette formation étant absolument impérative. Soit on va vendre la machine. »

Comptez autour des 10 000 euros la journée de prestation, autour des 100 000 euros pour l’acheter. Reste que pour ses utilisateurs, ce drone devrait permettre de réduire la facture maintenance par dix. Xamen Technologies présentera son produit aux Etats-Unis début mai au salon AUVSI d’Atlanta dédié aux drones. Mais un grand groupe pétrolier américain a dores et déjà signé. Il testera le drone cet été au Royaume-Uni. 

imprimer cette page