aeronewstv - logo

Le Boeing 757 « c’est terminé »

Publié le 08/04/2015 05:00 - Par aeronewstv.com

De l’histoire ancienne. Le Boeing 757, le plus grand des monocouloirs jamais construit, n’aura pas de remplaçant. L’information a été confirmée à l’Agence France Presse (AFP) ce 4 avril par Randy Tinseth, le "VRP" de l’avionneur américain.

« Ce n'est pas en projet. On ne ramènera pas le 757. Il n'y aura pas de remplaçant. C'est terminé", Randy Tinseth.

Boeing s’est rendu à l’évidence. Le marché des monocouloirs d’une capacité de 200 sièges sur lequel était positionné jusque-là le 757, est désormais occupé à 95% par le 737 (MAX-9) et l’A321 (Neo LR).

C’est donc une page de l’histoire de Boeing qui se tourne. Lors de son vol inaugural en 1982, l’avionneur ne savait sans doute pas qu’il produirait à Renton (au nord ouest des Etats-Unis) le 757 pendant plus de deux décennies, (de 1981 à 2004) et qu’il en livrerait plus d’un millier d’exemplaires au total.

Avec un rayon d’action de 7 200 kilomètres, le Boeing 757 avait été conçu pour les vols moyen-courrier transcontinentaux et transatlantiques. Il pouvait accueillir de 228 à 280 passagers selon la version de l’appareil et la configuration de la cabine. Le 757 était aussi écologiquement propre pour l’époque. Par rapport au Boeing 727 des années 60, sa consommation de carburant était réduite de 80%.

Le dernier appareil fabriqué a été livré à Shanghai Airlines fin 2005.  Aujourd’hui 700 appareils sont encore en service dans le monde, notamment chez Delta Air Lines.

Quant à un nouveau programme sur ce créneau laissé vacant, Boeing dit réfléchir avec ses clients au développement d’un nouvel avion à mi-chemin entre le 737 de 200 sièges (MAX-9) et le 787 de 250 sièges. Mais aucune décision n’a encore été prise. 

imprimer cette page