aeronewstv - logo

A330 MRTT – KC46A, deux ravitailleurs face à face

Publié le 27/01/2015 05:00 - Par aeronewstv.com

Depuis les premiers essais réalisés dans les années 20, le ravitaillement en vol est devenu une absolue nécessité pour les armées souhaitant augmenter le rayon d’action de leurs avions militaires.

Aujourd’hui, deux ravitailleurs de dernière génération se livrent une bataille commerciale. Le premier est européen, en service depuis 2011, construit par Airbus Group, l’A330 MRTT (Multi  Role Tanker Transport). Le second est américain, en cours de développement chez Boeing, le KC-46A Pegasus, attendu au sein de l’US Air Force à l’été 2017. Mais ces deux appareils sont-ils si différents l’un de l’autre ? Un petit comparatif s’impose.

Dans les grandes lignes, côté similitudes tout d’abord, ces deux appareils peuvent à la fois ravitailler en vol et transporter du matériel ou des soldats. Ensuite, que ce soit dans l’A330 MRTT ou dans le KC-46, l’opérateur de ravitaillement en vol (ORV) gère l’ensemble des opérations grâce à un système vidéo tridimensionnel. La vitesse de croisière des deux ravitailleurs est aussi comparable, autour des 850 km/h.

Côté différences maintenant, le ravitailleur d’Airbus Group peut transporter davantage de carburant et une charge utile plus importante que celui de Boeing, comme le montre cette infographie. Il faut dire que le fuselage de l’A330 MRTT est neuf mètres plus long que celui du KC-46. L’A330 MRTT est aussi doté d’un rayon d’action accru de 2 500 kilomètres comparativement au KC-46.

Pour ce qui est des commandes, le ravitailleur américain est en revanche largement en tête. Fort du méga-contrat signé en 2011 avec l’US Air Force, le KC-46 totalise 179 commandes fermes, l’A330 MRTT en compte 35 à ce jour émanant de  six pays différents. Mais plusieurs autres seraient intéressés comme le Qatar, l’Inde ou l’Espagne.  

imprimer cette page