aeronewstv - logo

L’armée française lâche ses Tigres HAD en République Centrafricaine

Publié le 15/12/2014 05:00 - Par aeronewstv.com

C'est la nouvelle arme de l’armée de terre française, le Tigre HAD, pour « Hélicoptère Appui-Destruction ». Depuis sa qualification le 21 novembre dernier par la Direction Générale de l'Armement (DGA), deux appareils ont déjà rejoint la République Centrafricaine dans le cadre de l’opération Sangaris de maintien de la paix.

Ce nouvel hélicoptère de combat d’Airbus Helicopters permet d'assurer, en appui des forces terrestres, des missions de reconnaissance offensive, de protection contre les menaces aériennes et surtout de destruction. Car si le Tigre n’est pas un appareil nouveau en soi, depuis 2005 110 exemplaires de trois versions différentes (UHT, HAP, ARH) ont été livrés aux armées française, espagnole, allemande et australienne, cette nouvelle variante (HAD) ouvre le champ des possibles.

Le Tigre HAD est équipé d’une motorisation plus puissante (de 14% par rapport au HAP). Il peut franchir les 1 000 km de distance, soit 250 km de plus que la version précédente, grâce à l’ajout de réservoirs externes. L’hélicoptère d’attaque est aussi doté d’un missile air-sol Hellfire guidé laser, capable de détruire de nouveaux objectifs comme des bâtiments ou des blindés avec une précision métrique. Outre les équipements du Tigre HAP comme les missiles air-air Mistral, le canon de 30 mm et  les roquettes, cette nouvelle version est équipé d'un viseur Strix amélioré permettant une désignation accélérée des cibles.

D’ici la fin de l’année, l’aviation légère de l’armée de terre française comptera dix Tigre HAD. Objectif à terme, que l’intégralité de son parc soit composée de cette nouvelle version. L’Espagne est sur la même ligne. Elle en a commandé 24 exemplaires au total. 

imprimer cette page