aeronewstv - logo

Le Panthera sort ses griffes au Salon de Cannes

Publié le 13/06/2014 10:00 - Par aeronewstv.com

Les 36 degrés sur le tarmac d'aéroport de Cannes n'ont pas fait fuir les visiteurs du 8ème Cannes AirShow. C'est même devenu pour certains une habitude pour se tenir au courant des derniers modèles qu'ils soient ULM ou jet privé. Entièrement dédié à l'aviation générale, le Cannes AirShow accueille  des exposants et des pilotes visiteurs du monde entier. Les organisateurs espèrent faire le plein pendant 3 jours.

Didier Mary, Organisateur du Cannes AirShow :

"Les 2 dernières années, l'année 2012 et 2013 ont été comme beaucoup de nos confrères dans l'aviation et dans l'organisation de salon plus difficiles: moins d'exposants, des annulations, des choses comme ça… On dirait que cette année on est remonté sur une base qui est relativement intéressante on ne se rapproche pas de l'année formidable que l'on avait eu en 2011 mais on a plus de 150 exposants cette année et une centaine d'appareils".

Un des appareils les pus admirés est sans doute le Panthera du constructeur slovène Pipistrel, Un monomoteur de 4 places. C'est pour l'instant un prototype en attente de certification. Son moteur est assez banal, un 6 cylindre Lycoming de 250 chevaux. La force de Pipistrel est ailleurs, dans l'optimisation des capacités de ce moteur par l'aérodynamisme.

 Christian Stuck, Gérant de Finesse Max - Pipistrel France :

 « Ce qui différencie cet appareil c’est vraiment les recherches en terme d’aérodynamique, c’est l’utilisation de matériau très modernes comme le carbone et vraiment l’aérodynamique. On voit des ailes avec une forme elliptique, des winglets très effilés, des épaisseurs de profils extrêmement fines qui ont été permises par ces technologies ultra-modernes. Donc avec la même quantité d’essence, la même consommation d’essence, on va aller 10, 20, 30% plus loin et plus vite qu’avec un appareil classique, courant disponible aujourd’hui ».

 Aile elliptique, aérodynamisme travaillé et finition riche dans le cockpit, le Panthera se veut luxueux.

Christian STUCK, Gérant de Finesse Max - Pipistrel France :

 «Dans son ensemble c’est un bel objet, donc ça va jusqu’aux intérieurs où effectivement on va choisir des matériaux nobles, et on a l’équivalent de voitures très haut de gamme transposées à l’aviation ».    

500 000 euros, c'est le prix de vente du Panthera quand il sera homologué en 2017. Un prix certes élevé mais qui n'empêche pas le pilotes de saliver.

 Laurent, pilote privé :

« C’est un appareil à priori moderne, qui à l’air d’avoir un équipement récent et actuel, un avion qui semble léger et performant ».

 Claude, Pilote privé :

« Il est très très fin et c’est quelque chose de vraiment très joli au niveau du design ».

 Le Panthera pourrait servir de base à Pipistrel pour de futurs projets, notamment un modèle hybride et l'autre tout électrique.

imprimer cette page