aeronewstv - logo

Le check-point du futur

Publié le 23/05/2014 08:30 - Par aeronewstv.com

Pour simplifier et sécuriser encore plus le contrôle des passagers et de leurs bagages dans les aéroports, Morpho, filiale du groupe Safran, a mis au point de nombreux concepts innovants. Certains sont déjà commercialisés, d’autres le seront l’an prochain. Petit tour d’horizon au siège de Morpho Detection à Newark dans la banlieue de San Francisco en Californie.

Cette machine, baptisée CTX 5800, scanne votre bagage sous tous les angles et le découpe virtuellement bien sûr en 200 tranches différentes. Cette technologie de diffraction par rayons X associée à un algorithme, indique ensuite en rouge sur l’écran de contrôle les substances illicites qui se trouve dans vos valises. Un système qui permet aux agents de sûreté de détecter en quelques secondes seulement: explosifs, drogues et même billets de banque.

Karen Bomba, président directeur général – Morpho Detection (Groupe Safran): interview dans le reportage.

Une cinquantaine sont déjà en service dans le monde. Autre innovation : ce portique. Il n’a pas encore été vendu dans les aéroports mais équipe déjà toutes les centrales nucléaires américaines. Muni de petits ventilateurs qui captent et analysent les particules de matière transportées, ce système peut détecter les traces d’explosifs présents sur le corps ou les habits.

Et puis il y a ce prototype en cours de certification qui doit entrer en service l’an prochain. Grâce à lui, l’interdiction en cabine des liquides de plus de 100 ml pourrait être levée.

Cameron Ritchie, directeur technique - Morpho Detection (Groupe Safran) : interview dans le reportage.

C’est en fait le calcul de la masse moléculaire du contenu des bouteilles qui permet de déterminer leur dangerosité. Enfin, côté technologie du futur, il y a aussi la reconnaissance biométrique et la technologie d’imagerie 3D. Bientôt, l’identification d’un voyageur par ses empreintes digitales, l'iris de ses yeux ou son visage prendra moins d’une seconde.

Avec toutes ces innovations, ce check-point du futur pourrait faire gagner en moyenne 30% de temps aux passagers en partance et renforcer encore la sécurité dans les aéroports.

imprimer cette page