aeronewstv - logo

La compagnie indienne Jet Airways déploie ses ailes

Publié le 19/05/2014 08:30 - Par aeronewstv.com

C’est dans le très chic palace parisien George V que Jet Airways a annoncé ce 14 mai lors d’une conférence de presse le lancement de son premier vol direct Paris-Bombay le jour même.

Une nouvelle route qui témoigne entre autre de la stratégie de développement de la première compagnie privée indienne sur son réseau domestique et à l’international.

Lancé en 1993, Jet Airways dessert actuellement 55 aéroports en Inde et une vingtaine de destinations internationales mais elle ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Avec l’arrivée d’Etihad Airways à hauteur de 24% dans son capital il y a tout juste un an, la compagnie entend désormais renforcer son réseau grâce à 2 hubs principalement.

Emmanuel N. Menu, Vice-Président Europe Continentale – Jet Airways : «Au niveau international il y a 2 parties majeures au développement : la première c’est le développement que nous allons assurer via la plateforme, le hub d’Abu Dhabi. La deuxième partie consiste à renforcer notre hub de Bombay, à Bombay nous sommes le transporteur principal. »

Pour tenir le cap fixé, Jet Airways qui exploite actuellement une flotte de 112 appareils, réfléchit à l’achat d’ici 5 ans de nouveaux long-courriers. Le marché est prometteur, aujourd’hui sur le milliard d’habitants que compte l’Inde, seulement 1 sur 20 prend l’avion, ils devraient être 5 fois plus d’ici 2034. Des perspectives qui pourraient donner des ailes aux transporteurs, il n’en est rien. Car si seulement 6 compagnies indiennes se partagent aujourd’hui le marché domestique, ce n’est pas un hasard.

Emmanuel N. Menu, Vice-Président Europe Continentale – Jet Airways : «Ce qu’il faut garder en tête c’est que l’exploitation aérienne en Inde est une activité qui coûte très chère. On croit toujours qu’en Inde les choses sont bon marché, et bien l’aviation commerciale non. Les coûts d’opération de l’aviation en Inde sont élevés. Plusieurs compagnies ont tenté, et certaines ne sont plus là aujourd’hui. »

Reste qu’avec une croissance attendue du trafic domestique indien de 10% par an sur les vingt prochaines années et le renforcement de ses plateformes de Bombay, Delhi et Abu Dhabi, Jet Airways peut malgré tout se permettre d’afficher un optimisme bien légitime.

imprimer cette page