aeronewstv - logo

Le 1er HondaJet de série bientôt prêt !

Publié le 31/10/2013 08:30 - Par aeronewstv.com

La Honda Aircraft Company, fondée seulement en 2006, n’a pas perdu de temps. Moins de trois ans après le premier vol de son HondaJet au-dessus de son usine basée à Greensboro en Caroline du Nord, sur la côte est des Etats-Unis, le constructeur japonais est tout proche de la certification. Son HA-420, devrait en effet être homologué dans les tous prochains mois par la FAA, l’agence américaine de l’aviation civile. Car avec 5 prototypes, aux couleurs bien distinctes, la campagne d’essais en vol touche à sa fin. Plus de 4 000 points de contrôle ont été effectués, tout comme les tests par temps froid et d’ingestion d’eau. Quant aux tests de fatigue, de résistance de la structure, et des systèmes cabine, ils vont bon train.

Et si l’on ne sait pas encore précisément le nombre de commandes fermes (plus d’une centaine), ni la date de la première livraison (vraisemblablement au début de l’année prochaine), le premier appareil de série est entré dans sa phase finale de production. D’ailleurs six autres biréacteurs sont également en cours d’assemblage. 

Ce jet "de poche" capable de transporter jusqu’à six passagers à une vitesse de 800 km/h sur 2 000 kilomètres, devrait être commercialisé autour des 4,5 millions de dollars. Grâce à ses deux moteurs installés au-dessus de l’aile, le HondaJet consommera moins de carburant, réduira les nuisances sonores et optimisera l’espace en cabine, ce qui n’est pas un luxe, rappelons que la hauteur sous plafond est seulement d'1m46. Autre originalité, le constructeur Honda vendra ses jets par le biais d’un réseau de concessionnaires, comme pour ses voitures, on ne change pas une recette qui marche.

D’ailleurs, destiné aux marchés européen et américain principalement, le HA-420 a déjà séduit Jenson Button. Le pilote de F1 britannique, depuis 2010 chez McLaren et non Honda comme aurait pu le penser, est en effet le premier client sur le vieux continent, il en a commandé deux exemplaires pour lancer sa société d’aviation d’affaires privée. De l’automobile à l’aéronautique, il n’y a parfois qu’un léger virage à négocier.

imprimer cette page