aeronewstv - logo

Oxford Aviation Academy : l’école de Ryan Irwin

Publié le 04/10/2013 08:30 - Par aeronewstv.com

Devenir co-pilote sur un avion de ligne à moins de 20 ans, tient semble-t-il du rêve. C'est pourtant la prouesse qu'a réalisée Ryan Irwin, un jeune britannique tout juste âgé de 19 ans, et qui vole aujourd'hui régulièrement pour la compagnie Ryanair. Ryan est certes une exception, mais il a surtout bénéficié d'un enseignement de qualité, dispensé à la Oxford Aviation Academy, située à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Londres.

Dans cette école, depuis 75 ans, près de 500 apprentis pilotes suivent chaque année une multitude de cours théoriques et pratiques afin d'obtenir leur diplôme. L'examen d'entrée se fait sur deux jours. Pour être admis à Oxford, pas besoin d'expérience de vol au préalable, ce que l'on recherche avant tout, se sont des têtes bien faites.

Bryan Field - Directeur de la scolarité à l'Oxford Aviation Academy : " Le premier jour nous étudions leur potentiel en tant que pilote, leur coordination, leur capacité à absorber une grande masse d'informations, on teste leurs différentes aptitudes en fait. Le deuxième jour, nous nous intéressons davantage à leur caractère, leur aptitude à faire partie d'une équipe car les compagnies aériennes de nos jours exigent de plus en plus de pouvoir travailler en équipe. "

Une fois sélectionné, Oxford propose trois types de formations différentes à ces étudiants. La principale est dite "intégrée" et dure environ un an et demi, avec une partie des cours dispensés aux Etats-Unis. Elle coûte en moyenne 95 000 Euros. La seconde est "modulaire" pour les aspirants pilotes ne souhaitant pas suivre des enseignements à plein temps. Enfin, il existe également une formation dite "adaptée" où l'apprenti déjà présélectionné par une compagnie suit une formation ajustée à ses futurs besoins.

L'apprentissage est lourd et la somme de travail énorme. Et même dans les cours en simulateur de vol, pas question de se relâcher.

Toby Burraston - PIlote stagiaire, easyJet : " Sur l'ensemble de la formation, ce que j'ai le plus apprécié c'est la simulation de vol en équipage. Ça comprend une large part de management humain. Il s'agit, en tant que pilote principal, de tirer le maximum de votre équipage. Cela permet de développer un bon esprit d'équipe rapidement. Parce que lorsque vous commencez à travailler pour une compagnie, chaque jour vous allez être amené à voler avec un pilote ou un équipage différent. "

Un autre atout de l'academie : ses relations avec l'ensemble des compagnies aériennes, ce qui assure à chaque apprenti pilote un emploi après la formation. Travailler en anglais dans le monde de l'aviation est également un plus, notamment par rapport à la France.

Alistair Checketts - Instructeur sur avion multimoteurs à l'Oxford Aviation Academy : « Je pense qu’il y a plus de débouchés au Royaume-Uni, car il y a plus de compagnies aériennes, plus d’emplois. »

Et avec un marché de l'aviation civile toujours en expansion, la Oxford Aviation Academy n'a visiblement pas fini de former les pilotes de demain, des pilotes parfois très jeune, comme Ryan Irwin.

imprimer cette page