aeronewstv - logo

Ils ont réussi ! Dans le sillon de Roland Garros

Publié le 24/09/2013 08:30 - Par aeronewstv.com

Après 2 ans d’efforts, le grand jour est arrivé. Sur l’ancienne base aéronavale de Fréjus il fait encore nuit mais l’équipe Réplic’Air est à pied d’oeuvre. Et la pression c’est surtout Baptiste Salis qui l’a sur les épaules. À 29 ans, ce mécanicien-avion de formation va tenir seul le manche du Morane G pendant la traversée, alors à quelques minutes d’entrée en piste la concentration est de mise.

Baptiste Salis - Pilote du Morane G : (Interview dans le reportage).

Et quand il faut y aller, il faut y aller. Fin prête, la machine est sortie avec précaution du hangar devant une foule de curieux. Positionnée sur la piste en herbe, le Morane G et son pilote vont pouvoir traverser la Méditerranée, 100 ans après Roland Garros. À 8h21, l’histoire est en marche.

Grâce aux bonnes conditions météorologiques, le trajet se déroule comme prévu. L’appareil survole la Corse, puis la Sardaigne. Et après plus de 7 heures et 30 minutes de vol, la Tunisie est enfin en vue.

Le pari est gagné. Ce pionnier des temps modernes salue lors d’un passage à basse altitude le millier de personnes venues l’applaudir et vient poser ses deux roues à rayons sur ce champs aménagé de Bizerte. Un vol techniquement et physiquement difficile.

Baptiste Salis - Pilote du Morane G : (Interview dans le reportage).

L’hommage à Roland Garros vient d’être rendu avec la manière. Le Morane G, va regagner cette semaine la France à bord d’un navire. L’appareil participera ensuite à plusieurs meetings aériens, à commencer par celui de Gimont dans le Gers (Sud-Ouest de la France) le 6 octobre prochain, histoire de prolonger un peu plus cette belle aventure.

imprimer cette page