aeronewstv - logo

A400M : les différentes étapes avant la livraison

Publié le 24/07/2013 08:00 - Par aeronewstv.com

Pour pouvoir prendre du service au sein de l’armée de l’air française, l’A400M doit passer avec succès après sa certification civile trois étapes cruciales : la certification militaire, la qualification et la réception. Un long processus. Les deux premières ont par exemple débuté il y a plus de trois ans, après le premier vol de l’avion de transport militaire, et sont enfin en passe aujourd’hui d’arriver à leur terme. Le comité de certification et qualification (CQC) composé d’une centaine d’experts indépendants des sept nations-clientes, vient en effet de recommander la certification militaire de l’A400M. Cet avis doit permettre à l’autorité compétente de chacun des pays partenaires du programme (la Direction Générale de l’Armement pour la France par exemple) de délivrer ce fameux certificat de type militaire.

Ingénieur en Chef de l'Armement Julie L’Ebraly, présidente du Comité de Certification et Qualification A400M - DGA : interview dans le reportage.

Au-delà de toutes ces vérifications au sol et en vol, la certification militaire et la qualification de l’A400M représentent au total quelques 2 500 pages fournies par le constructeur aux différents organismes. Des documents qui font plusieurs va-et-vient avant d’être validés. C’est toute cette paperasserie administrative qui est en grande partie responsable du retard de livraison du premier exemplaire. Prévue initialement en mai dernier, l’armée française devrait finalement recevoir son premier A400M d’ici « quelques semaines » nous indique-t-on, on n’est jamais trop prudent !

imprimer cette page