aeronewstv - logo

L’A400M en ordre de bataille !

Publié le 29/04/2013 08:30 - Par aeronewstv.com

Sous le soleil de Séville chez Airbus Military on se garde bien de faire des pronostics sur une éventuelle date concernant la certification militaire de l’A400M. Pourtant ce n’est forcément plus qu’une question de jours, de quelques semaines tout au plus.

Et en attendant le précieux sésame, on garde le rythme. Ici, en 2016, 28 Atlas par an sortiront de cette imposante chaîne d’assemblage final. Ils prendront forme donc à terme, en seulement 88 jours. Trois mois pour passer de pièces détachées à un avion militaire dernier cri prêt à effectuer des missions de ravitaillement en vol, de largage de parachutistes ou encore de transport de matériel.

Pour l’heure, celui destiné à la Turquie est déjà bien avancé, quant au tout premier à être livré à la France, il est aujourd’hui à l’abri des regards.

Manuel Jesus Portillo, directeur de la chaîne d'assemblage final A400M - Airbus Military : interview dans le reportage.

A l’extérieur le MSN 8, le deuxième A400M destiné à l’armée française, reconnaissable à sa cocarde tricolore, vient lui d’entrer dans la phase d’essais en vol. En clair, l’appareil est utilisé pour former les futurs équipages : mécaniciens et pilotes. Et s'il y en a bien un qui peut nous en parler c’est Tony Flinn, l’un des pilotes d’essais de l’A400M qui totalisent près de 1 000 heures de vol et qui nous reçoit modestement dans son bureau pour parler du premier équipage militaire français qui vient tout juste de recevoir sa qualification sur la machine.

Tony Flinn, pilote d’essais sur A400M : interview dans le reportage.

Signe que les choses s’accélèrent, les pilotes A400M s’entraînaient jusque-là sur un simulateur A380 car hormis quelques fonctions militaires supplémentaires les deux cockpits se ressemblent. Mais cela va changer. Au centre d’entraînement d’Airbus Military, l’A400M aura en effet dans les prochaines semaines son simulateur pour le plus grand bonheur des équipages.

imprimer cette page