1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
Publicité Airbus A350
> > > Polémique autour du CDG Express

Vidéo - Polémique autour du CDG Express

- Par

A gauche comme à droite, certaines voies s’élèvent pour demander le report du projet de liaison ferroviaire CDG Express après les JO de 2024 et ce, malgré les engagements qui ont été pris. La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse et la maire de Paris Anne Hidalgo motivent leur demande par l’ampleur des travaux qui pourraient accroître les perturbations du RER B déjà saturé. Le CDG Express doit en effet emprunter majoritairement les mêmes voies que le RER B. Clémentine Autain, députée LFI, s'est interrogée la semaine dernière à l'Assemblée nationale sur la pertinence économique de cette liaison déjà assurée par le RER B et dont le coût est évalué à plus de 2 milliards d’euros. De son côté, Aéroports de Paris rappelle dans un communiqué de presse que "le projet CDG Express répond au constat de saturation des voies d'accès routières et ferroviaires de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle."

La CDG Express doit relier fin 2023 la gare de l’Est au Terminal Roissy 2 en 20 minutes contre 30 minutes aujourd’hui. Prix du billet : 24 euros. La SNCF et Paris Aéroport sont en charge du projet à travers une filiale commune. Le début des travaux est prévu en 2019.

Vos réactions
  • Autan
    Posté le 04/01/2019 à 16h41

    La saturation des voies d'accès routières et ferroviaires vers CDG, n'est pas le seul argument. Il faut y ajouter les nombreuses incivilités et vols dont sont victimes les passagers qui se rendent ou arrivent de l'aéroport, commis par les "jeunes" des banlieues voyageant à bord des mêmes wagons entre Paris et Aulnaye.

    Signaler un abus Répondre

    • Sharpe
      Posté le 28/02/2019 à 01h16

      "Le CDG Express doit en effet emprunter majoritairement les mêmes voies que le RER B."
      Complètement faux. Le CDG Express passera sur les voies 1 et 2 alors que le RER B passe sur les voies 1bis et 2bis. Par contre, il sera sur les mêmes voies que le Transilien K et le TER Paris-Laon, mais avec un train tous les 1/4 d'heure, il y a pas de quoi crier au massacre.
      D'autant plus que le CDG Express permettra la suppression des RER Paris-Nord - CDG direct ce qui laissera plus de sillons pour les omnibus. Et le projet contient un certain nombre de modification du plan de voies qui ne bénéficiera qu'au RER B. Bref, c'est tout bénef pour le RER B.

      Signaler un abus

    • avirex44
      Posté le 04/03/2019 à 09h43

      quand on a a faire a des irresponsables la solution je la connais ce serais de faire un grand pont suspendue au dessus de paris et relier orly et certaines gares parisiennes jusqu'a CDG et ça sa existe deja dans certains pays japon usa dont riien n'est impossible
      mais en france on fait autrement refaire ce qui a jamais marcher correctement.
      Et en plus quand je vois le prix du billet pour se trainer comme les rames duRER B en marche a vue etomnibus sur la totalité du trajet on est pas encore arriver ; a quand on aura des politiques intélligent je me le demande.

      Signaler un abus

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Publicité :Liste noire
    Publicité :PeurEnAvion - VP
    Photo de la semaine par Spot’Air PAF défilé 14 juillet - COLAS SCUDELER - https://www.instagram.com/colas_photo/

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde