1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Pourquoi et comment les pilotes vidangent du carburant en vol ?

Vidéo - Pourquoi et comment les pilotes vidangent du carburant en vol ?

- Par

Tout avion doit respecter une masse maximale au décollage (MTOW) mais aussi à l’atterrissage (MLW). En cas d’urgence, un pilote peut être amené à se délester d’une partie du carburant en vol pour pouvoir se poser.

Eric Prévot, commandant de bord sur Boeing 777 chez Air France : interview dans le reportage.

Ce délestage carburant s’effectue via des tuyaux que l’on appelle des cannes de vidange. Elles sont situées aux extrémités de chacune des ailes et permettent de s’alléger d’une tonne de carburant par minute. Et si ce sont les pilotes qui fixent la quantité de carburant à vidanger, c’est le contrôle aérien qui autorise son exécution. 

L’altitude minimale pour une vidange carburant se situe généralement autour de 1 800 mètres. A cette altitude 90% du kérosène s’évaporerait avant de toucher le sol selon les autorités (direction générale de l'aviation civile - DGAC). Reste que ce système de délestage n’existe que sur les avions long-courriers, et en option. Il est néanmoins possible d’atterrir en surcharge en posant l’avion le plus doucement possible et en freinant au maximum.

Vos réactions
  • bruno
    Posté le 23/08/2019 à 18h29

    c'est faux, ce sont des pratiques trés courantes, j'habite la commune du Muy et nous sommes dans le couloir des vols se dirigeant vers l’aéroport de Nice, vu les spécificités de ces pistes d'atterrissage, certains préfèrent atterrir légers, et croyez moi je sens le kérosène régulièrement dans mon jardin. ça pue tellement que cela me provoque des mots de tête. et je doute de la réalité des 90%. c'est un vrai préjudice qui à l'heure actuelle est passé sous silence.

    Signaler un abus Répondre

  • Mécano
    Posté lundi, à 09:38

    Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire...

    Signaler un abus Répondre

  • Olivier
    Posté le 03/07/2019 à 10h42

    Ça existe aussi sur les avions militaires

    Signaler un abus Répondre

  • Astazou
    Posté le 03/07/2019 à 20h51

    Sur les hélicoptères militaires, on appelle ce dispositif: "le vide vite"; .

    Signaler un abus Répondre

  • Franckgabriel
    Posté le 03/07/2019 à 23h04

    "tout s'évapore avant de toucher le sol".... Bien sur, et c'est d'ailleurs pour cela que les routes nationales situées sur la trajectoire de ces couloirs aeriens sont beaucoup plus accidentogène.

    Signaler un abus Répondre

    • aeronewstv
      Posté le 03/07/2019 à 23h43

      Il est précisé 90% dans le sujet. Maintenant, qui peut vérifier si c'est plus ou moins ?

      Signaler un abus

  • Sadek
    Posté le 03/07/2019 à 23h54

    Cc les pilotes

    Signaler un abus Répondre

  • Smoke on
    Posté le 16/08/2019 à 09h20

    Et en fait, l'histoire des nationales plus zaccidentogènes pour cause de carburant avion dessus c'est du flan parce qu'aucun avion ne vidange son carburant si cher à moins d'être en grand danger et de devoir atterrir en urgence. Ce qui n'arrive quasiment jamais. Et encore, on ne vidange que dans de rares cas.
    Exemple : avec un feu moteur. Est ce que je vidange ou pas...

    Signaler un abus Répondre

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Publicité :Liste noire
    Photo de la semaine par Spot’Air PAF défilé 14 juillet - COLAS SCUDELER - https://www.instagram.com/colas_photo/

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde