1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Pourquoi les moteurs d’avions sont généralement sous les ailes ?

Vidéo - Pourquoi les moteurs d’avions sont généralement sous les ailes ?

- Par

Les réacteurs sur les avions de ligne on a l’habitude de les voir sous la voilure. Les avionneurs ont fait ce choix dès la fin des années 50. Le résultat d’un compromis aérodynamique.

Thierry Wilmet, responsable à la direction technique chez Safran : interview dans le reportage.

Un emplacement qui facilite aussi les opérations de maintenance. En fixant les réacteurs au dessus des ailes comme sur ce Fokker des années 70 la traînée et le bruit en cabine diminuaient, les moteurs étaient aussi protégés du sol. Mais l’emplacement avait néanmoins plus d’inconvénients que d’avantages.

Thierry Wilmet, responsable à la direction technique chez Safran : interview dans le reportage.

Signe qui ne trompe pas, les avions régionaux, trop bas pour avoir leurs moteurs sous les ailes, ont des moteurs fixés non pas sur la voilure mais à l’arrière, de part et d’autre du fuselage.

Vos réactions
  • DPN
    Posté le 01/09/2019 à 15h59

    Les 2/3 de la portance est sur l'extrados de l'aile (au dessus), de plus les moteurs sont à l'endroit ou l'aile a le plus de portance (proche de l'emplanture), profils épais et profond, avec une longue corde. Placer un moteur au dessus c'est détruire toute cette portance utile à faible vitesse. Bien-sur dessus c'est plus bruyant, il est donc idéal de placer les moteurs proche de la dérive ar comme la caravelle, mais allez donc placer des moteurs de cette puissance et diamètre proche de la dérive !
    Le poids des moteurs sous les ailes c'est également un plus pour l'équilibre masse et centrage.Enfin la maintenance est plus facile c'est vrai. Inconvénient, a force de grossir, les moteurs finissent pas se rapprocher trop prés du sol.
    Ainsi en 2019, il n'est pas envisageable d'imaginer un A380 avec seulement 2 réacteurs, a cause d'un diamètre de réacteurs suffisant pour déplacer les plus de 500 t, trop important.

    Signaler un abus Répondre

  • Noel
    Posté le 01/09/2019 à 23h29

    Je pense d'abord, il y a le cas de l'amerissage, qui force a des ailes en position basses (pour que l'avion flotte avec la carlingue au dessus de l'eau), ce qui pose des probleme avec les effet de sol.

    Les moteurs viennent apres avec vos explications. Position basse les expose aux FOD.

    Avec l'electrique (hybridge GT+moteurs), cette architecture pourrait etre changé.

    Signaler un abus Répondre

  • ddd
    Posté le 02/09/2019 à 11h13

    Qui était à l'origne un Foke-Wulf
    https://www.airplane-pictures.net/photo/62624/n614gb-private-vfw-fokker-614/

    Signaler un abus Répondre

    • DPN
      Posté le 08/09/2019 à 15h56

      Oui il y a aussi le A10 pour les militaires, la ou le bruit pour les passager n'est pas un problème.
      Position basses égale FOD....pas plus que haute,voir moins car facile à vérifier. J'ai souvent remarqué plus de FOD sur les APU que sur les réacteurs en intrados.
      En cas d'amerrissage, les fixations du moteur sont étudiées et calculées pour faire pivoter le moteur vers le bas à l'impact puis ce désolidariser de l'ensemble, je vous invite à voir les fixations d'un moteur av puis arrière ainsi vous comprendrez que les ingénieurs ont pensés à cela.
      Lors de l'amerrissage sur Hudson l'A320 n'a perdu que un moteur à l'impact, mais cela ne la pas empêché de flotter parfaitement à plat jusqu’à l'évacuation générale.
      https://vlasenko.at.ua/news/aehrobus_privodnivshijsja_na_gudzone_otpravilsja_v_muzej/2011-06-06-415

      Signaler un abus

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Publicité :Liste noire
    Photo de la semaine par Spot’Air PAF défilé 14 juillet - COLAS SCUDELER - https://www.instagram.com/colas_photo/

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde