1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Le démonstrateur supersonique de Boom prend forme

Vidéo - Le démonstrateur supersonique de Boom prend forme

- Par

Le démonstrateur supersonique XB-1 de la startup américaine Boom basée à Denver (Colorado) prend forme. La jonction des ailes au fuselage a été réalisée en avril dernier (2020). La construction de ce démonstrateur biplace doit être finalisée d’ici la fin de l’année. Les premiers vols d’essai sont annoncés pour 2021, soit avec un an de retard par rapport aux dernières prévisions. Le XB-1 sera équipé de trois turboréacteurs General Electric J-85.

Ce démonstrateur construit à l’échelle 1/3 doit donner naissance à un jet supersonique de 46 m de long ayant une capacité de 75 passagers. Sa vitesse maximale serait de 2 300 km/h (Mach 2.2), son rayon d’action de 8 300 km. Le choix des moteurs qui équiperont l’avion commercial n’a cependant pas encore été fait.  Selon le constructeur, son entrée en service pourrait intervenir à la fin de la décennie. Virgin et Japan Airlines ont pré-commandé 30 exemplaires du jet supersonique.

Vos réactions
  • joelsta
    Posté le 05/07/2020 à 22h08

    Ce n'est pas comparable. Exemple: dans les années 1970 un poste à transistors pour écouter la radio, était un luxe. aujourd'hui c'est un jeu d'enfant et les composants sont sur le web pour quelques centimes. Dans les années 1960, Concorde a été construit sans ordinateur.

    Signaler un abus Répondre

  • Vincent
    Posté le 25/06/2020 à 15h19

    Quelque chose m'échappe avec cette histoire une nouvelle fois venue d'outre atlantique.
    Si le concorde n'était pas rentable c'était a cause de sa petite capacité (100 paix), et là nous avons un nouveaux projet ne transportant pas plus de 75 pax , sans avoir de moteurs autres que des lampes a souder datant des années 60...
    Il ne faut pas être d'ortie des grandes écoles pour se rendre compte que sans ce moteur hyper économique et ecologique pouvant tenir le mach pendant plusieurs heures et sans une capacité d'au minimum 200 paix ( ce qui se disait a l'époque) aucun supersonique ne pouvait être rentable....même avec une cellule en carbone et autres super materiaux et tous les ordinateurs et la virtualité possible.....encore une fois Je n'y crois pas.

    Signaler un abus Répondre

  • Stefclrd4to
    Posté le 29/06/2020 à 10h36

    @Vincent : il s’agit d’un démonstrateur. Le but est de confirmer un certain nombre de choix de configuration aérodynamique, et d’explorer ces choix en essais en vol. Le choix des moteurs pour le démonstrateur est logique, car économique à l’achat. Le but n’est pas d’avoir un avion viable économiquement parlant mais d’avoir un avion de recherche et développement pour un projet qui lui, sera commercialisé.

    D’ailleurs l’article dit bien que le choix des moteurs n’est pas finalisé.

    En ce qui concerne Concorde, les moteurs n’ont pas été les seuls soucis à plomber sa carrière. L’approche de Boom est pertinente.

    Signaler un abus Répondre

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Publicité :Liste noire 2020
    Photo de la semaine par Spot’Air NH-90 TTH Aviation Légère de l'Armée de Terre

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde