1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Les pilotes d’hélicoptères n'ont pas de place attitrée

Vidéo - Les pilotes d’hélicoptères n'ont pas de place attitrée

- Par

Les pilotes d’hélicoptères sont parfois en position gauche et parfois en positon droite. Mais pour quelles raisons ? La question est plus complexe qu’il n’y paraît. Après avoir mené nos investigations et interviewé un ancien ingénieur navigant d’essai (voir la vidéo), nous pouvons dire que majoritairement et historiquement les pilotes d’hélicoptères civils sont à droite dans le cockpit. La principale raison à cela serait une question de confort. Sur un hélicoptère il faut en effet savoir que les commandes de vol sont toujours au même endroit. Que le pilote soit assis à gauche ou à droite, il dispose de la commande de pas général sur sa gauche et du manche (ou cyclique) situé entre ses jambes en main droite. Et comme on ne lâche généralement jamais le manche en vol il est plus facile pour un pilote en position droite de se servir de sa main gauche pour commander les différents instruments de bord situés devant lui et au centre du cockpit que s’il était en position gauche.

Il y a cependant de nombreuses exceptions. Sur des hélicoptères assurant des missions de transport de passagers avec une ou plusieurs places à l’avant, le pilote est bien souvent en position gauche. Une explication à cela. En position gauche, la commande de pas général que le pilote tient en main gauche est protégée. Cette commande permet de déplacer l’hélicoptère sur son axe vertical et de réguler la puissance du moteur. Lors de leur montée ou descente de l’hélicoptère, rotor tournant, les passagers ne peuvent donc pas la toucher.

Pour résumer, s’il n’y a pas de règles définies, il y a malgré tout de grandes tendances qui se dégagent. Et si l’on veut faire simple on peut dire que la position d’un pilote d’hélicoptère dépend bien souvent des principales missions pour lesquelles il a été construit même s’il existe de nombreuses exceptions. Rappelons enfin qu’il y a aussi des hélicoptères civils et militaires à double commande. Sur ces machines, les pilotes peuvent donc être aussi bien à gauche qu’à droite. En tout état de cause, tout le monde s’accorde à dire que le pilotage d’un hélicoptère reste plus complexe que celui d’un avion. Le pilote d’hélico doit en effet gérer les trois commandes principales simultanément : le pas général, le manche et le palonnier.

Vos réactions
  • micHel
    Posté le 06/12/2019 à 09h12

    Ses explications sont totalement vaseuses.
    Il justifie la position majoritaire, à droite, par le fait que la main gauche va "tripoter les boutons du TdB" il veut sans doute dire que la main droite est meilleure pour tenir le manche, très sensible.
    Et les gauchers ?
    Protéger le cyclique des passagers, justifiant la position à gauche, semble aussi vaseux puisque si le pilote est seul il n'a pas le droit d'embarquer moteur tournant, il lui faut un assistant et dans ce cas il garde la main sur le cyclique ...

    Il m'a été dit également qu'à droite on avait une meilleure vision !

    En réalité il n'y a aucune raison solide pour choisir le côté, d'où l'existence des deux solutions.
    Idem pour le sens de rotation du rotor, qui oblige à une gymnastique permanente pour inverser les réflexes d'un hélico à l'autre.

    micHel (PPLH)

    Signaler un abus Répondre

  • Noel
    Posté le 11/12/2019 à 22h37

    La derniere fois, le pilote etait a gauche (plus jeune probablement en formation), et l'helicopter un AW139 a fait un demi tour avec indication command fail (je crois car j'etais assis derriere).
    Celui qui etait a droite plus experimenté a pu reprendre le controle. y a t il bcp d'helo avec redondance de commande ? C'est bien !!!

    Signaler un abus Répondre

  • Tim
    Posté le 06/12/2019 à 10h30

    MichHel, vous avez mal compris la première explication, il n'est pas question de droitier ou gaucher, il s'agit de manipuler les instruments en vol, pour cela il est plus facile (du moins à l'époque des premiers hélicoptère à commande mécanique) de lâcher le collectif qui est plus "grippé" que le cyclique/manche qui lui est bien plus instable. Partant de là le collectif étant la quasi totalité du temps à gauche, c'est lui que l'on va lâcher pour toucher au tdb et les instruments étant tous accessibles au centre, on va éviter de croiser le bras gauche avec le droit qui tient le cyclique, d'où la position à gauche de l'appareil. Si vous souhaitez dénoncer la discrimination envers les gauchers c'est juste uniquement le choix d'avoir mis le collectif à gauche c'est tout !

    Signaler un abus Répondre

  • Tim
    Posté le 06/12/2019 à 10h37

    Pour la protection du collectif des passager c'est en vol si un imbécile situé à l'avant se met à aggriper le collectif, pas durant l'embarquement. Concernant la meilleure vision, c'est souvent pour les vol de travaux au sol, et pour le coup cela est plutôt la position à gauche qui permet de se retourner pour le treuil et se pencher vers le sol tout en pouvant garder le collectif et le cyclique en main, offrant le meilleur confort et sécurité.

    Signaler un abus Répondre

  • Dof
    Posté le 08/12/2019 à 09h56

    En vol commercial de transport de passagers, il est interdit d'avoir les double commandes en place. Réf: IROPS 965/2012.
    Dans l'armée française le pilote est à droite (ou devant sur le tigre), le chef de bord à gauche. Le chef de bord est responsable de la mission le pilote, du pilotage. Dans le civil sur beaucoup d'appareils le pilote est à droite, mais entre un H120 pilote à droite, et un H130B4 pilote à gauche, qui pour ce dernier dispose de 3 place à l'avant,la gestion du pas collectif et identique.
    Nota:Un instructeur volera en place gauche ou droite ou centre, sans difficultés et légalement.
    Pour un pilote à droite j'ai déjà eu le cas d'un passager qui c'est appuyé sur le pas collectif pour se repositionner dans son fauteuil..danger, avantage donc pour un pilote à gauche en condition de vol en transport public. (Sans double commandes).
    Mais je valide que pour manipuler le gps, radios, carte, ranger les documents au fur et à mesure etc, c'est mieux de piloter à droite.
    Des manuels de vol donnent la position du pilote. Souvent, la précision est notée dans le manex compagnie.
    Ce n'est que mon avis après "32 ans de métier".FIH.

    Signaler un abus Répondre

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Publicité :Safran 2020
    Publicité :Liebherr 2020 - Hélicos
    Publicité :Liste noire 2020
    Photo de la semaine par Spot’Air Grumman J2F Duck

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde