1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > L’hélicoptère S-97 Raider fait une pointe de vitesse

Vidéo - L’hélicoptère S-97 Raider fait une pointe de vitesse

- Par

Il a pour objectif de voler vite et il vient de le prouver au-dessus de West Palm Beach (Etat de Floride). L’hélicoptère S-97 Raider vient d’atteindre les 374 km/h, une première depuis le début des essais en vol en 2015.

A terme il doit être capable de voler à plus de 400 km/h. Pour y arriver l’hélicoptère d’attaque de Lockheed Martin est doté d’un moteur de 2 600 cv et équipé de deux rotors contrarotatifs et d’une hélice propulsive de plus de 2 m de diamètre montée à l’arrière.

Capable de transporter six soldats l’hélicoptère de 5 tonnes intéresse l’armée américaine. Mais pas d’affolement, son entrée en service n’est pas prévue avant la prochaine décennie.

Vos réactions
  • tori
    Posté le 05/10/2018 à 07h15

    Hélice propulsive mais pas de surface portante comme sur le X3 d'Airbus , une concession faite sur l'autonomie pour des raison de logique militaire ? ou bien un vrai choix technique ?
    Y a t-il des ingé pour nous répondre ?

    Signaler un abus Répondre

    • TGVF
      Posté le 05/10/2018 à 09h26

      L'architecture du S97 avec ses 2 rotors contrarotatifs rigides permet de maintenir la portance sur les parties avant et arrière des rotors lors du vol à grande vitesse, avec une finesse acceptable et sans aile auxiliaire. C'est avantageux pour la performance au décollage et à basse vitesse mais a pour inconvénients majeurs la grande complexité mécanique et une forte excitation vibratoire qui fatigue les ensembles dynamiques et nécessite un système actif anti-vibratoire sophistiqué et couteux. Configuration bien adaptée aux missions militaires mais pas au transport civil.

      Signaler un abus

  • Will82
    Posté le 16/10/2018 à 17h59

    Il me semblait que la limitation de la vitesse des helicoptères était due au fait que la vitesse des extrémités de helices en rotation, du coté ou elles remontent vers l'avant de l'appareil, couplées à la vitesse de l'appareil lui-même, faisait que ces extrémités d'helices dépassaient le mur du son et créaient des ondes de choc qui perturbaient très fortement la stabilité voire même mettaient l'integrité de l'helico en danger.

    Comment ont-ils pallié à ce problème ?

    Signaler un abus Répondre

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Publicité :Safran 2018
    Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2018
    Photo de la semaine par Spot’Air Mig 29 UB Slovak Air Force

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde