1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > L’atterrissage spectaculaire d’un petit avion sur le ventre

Vidéo - L’atterrissage spectaculaire d’un petit avion sur le ventre

- Par

C’est un vol d’entraînement qui ne s’est pas terminé comme prévu. Le 2 mars dernier (2020) un avion biplace Grob G120A a en effet été contraint de se poser sans son train d’atterrissage. Appartenant au centre de formation de pilotage de Lufthansa, l’avion avait décollé un peu plus tôt de l’aéroport de Phoenix Goodyear (Arizona) avec à son bord un instructeur et un élève pilote. Mais au moment de revenir se poser, impossible pour l’équipage de sortir les trains qui sont bloqués. Les pilotes volent alors pendant près d’une heure pour brûler le kérosène. Alertée, une chaîne de télévision américaine dépêche alors un hélicoptère pour filmer l’atterrissage qui s’annonce délicat. Les pilotes s’alignent dans l’axe de la piste, réduisent leur vitesse, et finissent finalement par atterrir sur le ventre tout en douceur (voir la vidéo). L’avion s’immobilise, il n’a pas dévié de sa trajectoire et n’a pas pris feu non plus. Seule son hélice tripale a été tordue au contact de la piste. Les deux occupants sortent alors rapidement de l’appareil, sains et saufs.

Le Grob G120A utilisé ici est un monomoteur d'entraînement et de voltige aérienne. Il a été conçu dans les années 90 par la société allemande Grob Aircraft basée à Tussenhausen, à une centaine de kilomètres à l’Ouest de Munich. L’avion a effectué son premier vol en 1999. Il est équipé d’un moteur Lycoming développant 260 CV.  Sa vitesse de croisière est de 300 km/h, son rayon d’action de 1 500 km. La compagnie aérienne Lufthansa utilise le Grob G120A pour former ses pilotes civils et militaires. L’armée française, comme d’autres pays, s’en sert également pour former ses futurs pilotes.

Vos réactions
  • picpic
    Posté le 12/03/2020 à 09h44

    pourquoi ne s'est il pas posé sur l'herbe ?

    Signaler un abus Répondre

    • Jean-Mi
      Posté le 12/03/2020 à 12h03

      Parce que ça glisse beaucoup mieux sur le dur et que donc on se fait moins mal… Mais ça usine l'avion…
      A noter que je ne trouve rien de spectaculaire à cet atterrissage bien géré. Il y a eu panne, l'avion a volé encore une heure pour bruler de l'essence et se préparer, réviser la méthode, prévenir et préparer les secours… Et ? Ben rien, il fait une approche très standard, bien faite, bien préparée, bien exécutée, et il manque juste le train d'atterrissage pour faire un attéro à montrer dans les formations… Tout cela est très académique et loin du spectaculaire… En plus il fait beau... Même au simulateur l'instructeur aurait mis plus de difficulté !

      Signaler un abus

  • Carl
    Posté le 22/03/2020 à 11h54

    Bien exécuté...même si, personnellement j’aurais coupé le moteur en courte finale.

    Signaler un abus Répondre

  • Greg
    Posté le 10/03/2020 à 13h41

    Vous êtes sûr qu'ils ont volé pendant une heure pour brûler de kerosène ? Avec un Lycoming 200cv ?
    Sinon, bravo aux pilotes qui, eux, sont des vrais pros !

    Signaler un abus Répondre

  • Olivier
    Posté le 10/03/2020 à 18h25

    J'imagine que le c'est l'instructeur qui a procédé à l'atterrissage parfait. Le futur pilote à ses côtés aura définitivement un avantage sur ses collègues en cas de futur pépin que je lui souhaite pas, bien sûr.

    Signaler un abus Répondre

  • Gon2000fr
    Posté le 11/03/2020 à 00h56

    Oui l'atterrissage est absolument parfait. L'arrondi final est précis au degrés près et une vitesse d'approche en courte finale réduite au minimum. Et l'avion est resté dans l'axe de la piste. Bravo aux pilotes !

    Signaler un abus Répondre

  • Patrick
    Posté le 11/03/2020 à 09h15

    Pour un site spécialisé, il est dommage de citer du kérosène avec un moteur lycoming (IO540 sur le Grob 120 ?), qui ne fait pas de Diesel à ma connaissance.
    Par ailleurs, la plupart des procédures machines prévoient de couper le moteur avant l'atterrissage dans ce cas. Ça limite les dégâts. Ça peut aussi dépendre du manuel d'exploitation de la compagnie.
    Patrick

    Signaler un abus Répondre

  • Dom
    Posté le 11/03/2020 à 17h08

    sans les roues un peu comme la voiture C 'est pas terrible !! à mon avis un Ange était dans le coin ! ( du Ciel ? ?

    Signaler un abus Répondre

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Publicité :Safran 2020
    Publicité :Liste noire 2020
    Photo de la semaine par Spot’Air Airbus Helicopter H725 Caracal Armée de l’Air

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde