1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Voici une aile volante de poche : l'Horten HX-2

Vidéo - Voici une aile volante de poche : l'Horten HX-2

- Par

Présenté pour la première fois début avril au salon Aero Friedrichshafen en Allemagne, le HX-2 est une sorte d’aile volante de poche (voir ses dimensions dans la vidéo). Ce prototype biplace côte à côte vole depuis l’été dernier. Il a été développé en trois ans par la société allemande Horten Aircraft dont le siège est à Eisenach, 200 km à l’est de Cologne. 

Dépourvu de fuselage et doté de winglets en bout d’ailes, le HX-2 pèse 400 kg à vide et peut en théorie parcourir 3 000 km grâce à son profil aérodynamique singulier. Equipé d’une hélice à l’arrière alimentée par un moteur Rotax (912iS) de 100 CV, sa vitesse maximale reste pour l’heure confidentielle. On ne sait pas non plus si cet avion sera produit en série. Ses concepteurs planchent en effet sur d’autres versions. Mais une chose est sûre, sur le tarmac ou dans les airs, le HX-2 fait son petit effet.

Vos réactions
  • Jean-Mi
    Posté le 24/04/2019 à 10h14

    Enfin Olive ! Relis-toi un minimum ! Il y a une faute d'orthographe par mot dans ton message !!! C'est illisible !
    Reimar Horten a fini par ajouter des dérives sur son dernier modèle en Argentine, et a participé à la conception des ailes de Horten Aircraft avant son décès.
    Reimar n'aimait pas les dérives, mais l'expérience montre qu'il en faut... Une aile Horten se définie plus par ses profils et vrillages d'ailes que par ses dérives.

    Signaler un abus Répondre

  • Fastfrog
    Posté le 20/05/2019 à 15h41

    Nurflugel ( "l'aile seule") est le bouquin sur les frères Horten. Pas de winglet donc même si un proto tardif en sera équipé. Leur expérience immense a justement "montré" qu'il n'en faut pas. A propos des ailes américaines Northrop, Weimar Horten , persécuté après guerre déclarait les "laisser se planter" en constatant qu'ils avaient justement recours aux winglets et autres grigris pour corriger l'instabilité en lacet

    Signaler un abus Répondre

    • Jean-Mi
      Posté le 21/05/2019 à 10h26

      Non, justement, leur expérience immense à montré que même Reimar Horten a fini par mettre des dérives sur tous ses derniers projets d'ailes volante, en particulier la IAE41 Urubu qui n'en avait pas au début et qui en a à la fin, et le gros transporteur IAE-38, et le supersonique IAE-37... R.Horten ne supportait pas les dérive et a tout fait toute sa vie pour ne pas en mettre, et il a été obligé, devant les lois de la physique, d'en mettre lui-même. Et tout cela est dans le bouquin "Nurflugel".

      Signaler un abus

  • Olive
    Posté le 23/04/2019 à 20h47

    Se n'ait pas un horten les ail horten non pas de dérive si

    Signaler un abus Répondre

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Publicité :SAFRAN 2019
    Publicité :Dassault Aviation_AG
    Publicité :ListeNoire
    Photo de la semaine par Spot’Air Rafale

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde