1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Qui fabrique quoi sur le Boeing 777X ?

Vidéo - Qui fabrique quoi sur le Boeing 777X ?

- Par

Le premier vol du Boeing 777X réalisé le 25 janvier 2020 ouvre la voie à sa certification puis à sa commercialisation. Pour produire cette toute nouvelle version, Boeing s’appuie sur de nombreux sous-traitants. Ses principaux partenaires impliqués dans la fabrication des différentes parties du long-courrier sont américains bien sûr mais beaucoup sont japonais. D’autres viennent du Canada, d’Allemagne, du Royaume-Uni et de France. Une quinzaine d’industriels français travaillent sur le programme.

Pour le fuselage, Boeing conçoit le radôme et s’appuie sur l’américain Spirit AeroSystems pour le tronçon avant. Mais toutes les autres parties du fuselage sont produites par deux sociétés japonaises : Kawasaki Heavy Industries et Mitsubishi Heavy Industries. Pour la poutre de caisson central, c’est là encore un sous-traitant japonais qui s’en occupe : Fuji Heavy Industries. Idem pour la jonction aile-fuselage qui est réalisé par le nippon ShinMaywa Industries. De son côté, Boeing se charge de fabriquer la dérive et les stabilisateurs. C’est aussi l’avionneur américain qui est chargé de produire l’essentiel de la voilure du Boeing 777X. Reste que les bords d’attaque et les mâts réacteurs sont fournis par Spirit AeroSystems.

Le système de repli de l’extrémité des ailes est conçu par l’équipementier aéronautique allemand Liebherr-Aerospace. Ce système permet de déplier en moins de dix secondes l’extrémité des ailes de 3,50 m de chaque côté pour une meilleure portance en vol, et de les replier une fois l’avion au sol pour prendre moins de place sur les aéroports. Les portes de l’avion sont produites par le japonais Mitsubishi Heavy Industries. Les hublots par le britannique GKN Aerospace ou par l’américain Gentex Aerospace si les clients optent pour des hublots électro-chromiques. Les vitres du pare-brise du cockpit sont fabriquées par l’américain PPG Industries. Pour les trains d’atterrissage c’est le canadien Héroux-Devtek qui s’en charge. Les clients ont le choix entre le groupe américain UTC et le français Safran pour les roues et les freins. Et c’est l'américain Goodyear qui fournit les 14 pneus du Boeing 777X. Quant au câblage électrique à bord de l’avion est fabriqué par Safran.

Le motoriste américain General Electric joue un rôle primordial dans le programme. C’est en effet lui qui fournit les réacteurs. Avec 3,40 m de diamètre de soufflante, le GE9X est le moteur d’avion le plus grand du monde.

L’assemblage final de l’appareil a lieu dans l’usine d’Everett près de Seattle dans l'Etat de Washington, la plus grande usine du monde. L’entrée en service du Boeing 777X est prévue l’an prochain (2021).

Vous pouvez lire aussi l'article consacré aux partenaires de Boeing pour son 737 MAX.

Vos réactions
    Soyez le premier à laisser un commentaire
    Laisser un commentaire

    Saisie limité à 1000 caractères

    Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
    La casse n'est pas prise en compte.


    * Champs obligatoires

      Autres vidéos « Aviation commerciale »
      Publicité :Safran 2020
      Publicité :Liebherr 2020 - AC
      Publicité :Liste noire 2020
      Photo de la semaine par Spot’Air Grumman J2F Duck

      Vos derniers commentaires

      Nouveaux événements

      1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde