1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > La plus longue interdiction de vol pour un avion de ligne

Vidéo - La plus longue interdiction de vol pour un avion de ligne

- Par

Le Boeing 737 MAX est cloué au sol depuis la mi-mars et on ignore combien de temps encore cela va durer. Mais ce qui est sûr c’est qu’on est encore très loin du record de durée d’immobilisation pour un avion de ligne.

La plus longue interdiction de vol dans l’histoire de l’aviation commerciale remonte au 8 avril 1954. Elle a duré quatre ans et 5 mois. C’était le DH106 Comet de l’avionneur britannique de Havilland qui était concerné, le premier avion de ligne à réaction. Pourquoi une interdiction de vol aussi longue ? Car en moins d’un an, trois appareils vont se désintégrer en vol et faire 99 victimes. Les enquêtes révéleront que c’est notamment la forme carrée des hublots qui était à l’origine des crashs (les explications dans ce reportage).

Conséquence, pour obtenir un nouveau certificat de navigabilité de Havilland a dû entièrement revoir sa copie. Hublots ovales, structure renforcée, la nouvelle version du Comet ne sera autorisée à reprendre les airs que le 24 septembre 1958. Deux ans plus tard, de Havilland était racheté, laissant le champ libre au tout nouveau Boeing 707. 

Vos réactions
  • Gifrene
    Posté le 30/07/2019 à 13h10

    A l'époque, les compagnies ne croit pas au moteur a réaction, De Havilland, et son équipe ont une nouvelle approche,le COMET a été le Concorde de son temps. Il ont été tellement en avance,qu'il ont rencontres des problèmes inconnus alors. L'enquête du constructeur, et du Rae on fait progresse les essais, les méthodes de fabrication, de contrôle. Le tribunal royal britannique, a relaxé le constructeur. N'oublions pas que la partie avant du Comet a été greffe,sur la Caravelle, sans aucun problèmes. L'ingiennierie britannique n'a pas de leçon a recevoir, mais elle a beaucoup apporté a aviation de ligne.

    Signaler un abus Répondre

    • hunders
      Posté le 03/08/2019 à 19h17

      La chaine de commande chez De Havilland est aussi à incriminer, des ingénieurs ont alerté dès la conception et émis des réserves sur les hublots et la finesse de la cellule en certains endroits critiques, ils n'ont pas été écouté par un management hautain et trop sur de lui.

      Signaler un abus

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Publicité :Liste noire
    Publicité :Liebherr 2019 - AC
    Photo de la semaine par Spot’Air PAF défilé 14 juillet - COLAS SCUDELER - https://www.instagram.com/colas_photo/

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde