1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
Publicité Airbus A350
> > > Boeing corrige le tir sur son 737 MAX

Vidéo - Boeing corrige le tir sur son 737 MAX

- Par

Deux semaines après l’immobilisation complète de ses 737 MAX, Boeing vient de présenter les modifications apportées au logiciel de son système anti-décrochage (MCAS). Un système qui amène l’avion à piquer automatiquement selon l’angle d’attaque mesuré par une sonde. La sonde d’incidence.

Ces corrections portent sur quatre points. Premièrement, le système ne pourra désormais s’activer qu’une seule fois au cours d’un vol et non de façon répétée comme cela était le cas jusque-là. Deuxième modification : le système s’appuiera sur deux sondes (d’incidence) et non plus une seule. Troisième point : le système ne s’activera pas si les deux sondes fournissent des données différentes. Enfin, en cas de dysfonctionnement du système, une alerte lumineuse apparaîtra sur l’écran principal des pilotes. Cette alerte était jusqu’à maintenant proposée en option.

Reste maintenant à la FAA à les valider pour une reprise des vols du 737 MAX. 

Vos réactions
  • AURELIEN VANDOORINE
    Posté le 28/03/2019 à 11h52

    Ce qui pose quand même une question, si le système ne fonctionne pas correctement et peu être désactivé quand deux sondes ne sont pas d'accord. Est-ce que le système est du coup réellement utile.

    Sur ce point finalement je me demande tout de même pourquoi Boeing n'aurait pas simplement activer le stickshaker qui entraîne une réaction instinctive du pilote puisque c'est la procédure pour contrer un décrochage. Et puis ils auraient pu tout simplement limiter la sphère d'action du système tout simplement. Par exemple en interdisant au système d'aller au delà d'un certain point de réglage, le système ne devrait jamais avoir besoin de l'ensemble de la plage de trim pour contrer le possible décrochage

    Signaler un abus Répondre

  • diego64
    Posté le 28/03/2019 à 22h11

    Le stickshaker, pourquoi pas, encore qu’une reaction de récupération de décrochage ne soit pas la meilleure idée si l’avion n’est pas réellement en décrochage. (Cas de la sonde defectueuse)
    La suite du post est moins claire...

    Signaler un abus Répondre

  • Toon
    Posté le 29/03/2019 à 06h50

    Le shaker ce declenche bien entendu. Maintenant limiter le domaine de vol ça peut avoir des effets pervers ex: le vol 296 d'air France. Et au sujet de la plage de l'ensemble de trim d'après les retour pilote avec les nouveau moteur et du coup leurs positions avancées il semble que cela soit nécessaire car l'avion refuse de redescendre le nez et particulièrement si ont poussé les gaz.
    Maintenant je ne fais que dire ce que j'ai lu de part et d'autre .
    Mais perso les limitations ça me fait tj peur les pilotes ne sont pas des singes avec un manche

    Signaler un abus Répondre

    • padu76
      Posté le 02/04/2019 à 19h28

      Quant un avion est mal conçu et mal équilibré ce n'est pas en lui adjoignant un dispositif pour le moins critiquable qu'on rend son comportement sain et sécurisant. Bilan 350 morts...

      Signaler un abus

    • aeronewstv
      Posté le 02/04/2019 à 20h53

      La modification logicielle de Boeing vient d'être retoquée par la FAA. Voir le sujet en Une.

      Signaler un abus

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Publicité :Liste noire
    Publicité :Liebherr_2 - AC
    Photo de la semaine par Spot’Air PAF défilé 14 juillet - COLAS SCUDELER - https://www.instagram.com/colas_photo/

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde