1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Guillaume Faury prend les commandes du groupe Airbus

Vidéo - Guillaume Faury prend les commandes du groupe Airbus

- Par

Comme annoncé il y a six mois, Guillaume Faury succède ce mercredi 10 avril à Tom Enders à la direction du groupe Airbus.

A 51 ans, l’homme connaît bien la maison. De 1998 à 2008 il a exercé plusieurs fonctions à responsabilité chez Eurocopter. Après une parenthèse de quatre ans au département R&D de Peugeot, il revient en 2013 pour diriger la branche hélicoptères d’Airbus. Ce poste, il va l’occuper cinq ans avant d’être nommé président de la branche aviation commerciale Airbus début 2018. Présidence qu'il va cumuler étonnament avec ses nouvelles fonctions. 

Diplômé de Polytechnique et de l’ISAE, Guillaume Faury est un passionné d’aviation. Il a débuté sa carrière en tant qu’ingénieur navigant d’essais au sein de la direction générale de l’armement (DGA).

Vos réactions
  • tori
    Posté le 09/10/2018 à 12h56

    Après Tom Ender très américanophile,
    Il serait bien que Guillaume Faury puisse donner à airbus la possibilité de faire des avions sans composant américain pour se soustraire des desiderata américain en matière de sanction , d'embargo envers les pays qui ne leurs plaise pas (russie , iran ...).
    Il serait même amusant de faire entrer les russes et l'ukraine dans cette affaires. C'est bon pour la paix sur le continent.

    Signaler un abus Répondre

    • Thierry Reeze
      Posté le 11/10/2018 à 16h32

      #tori
      C'est une analyse bien simpliste , en effet beaucoup d'avion américain vols avec des composant Francais fournis entre autre par Safran,Zodiac etc..., des moteur Franco-Americain (CFM et une entrepisie franco-américaine qui produit le réacteur le plus vendu dans le monde ) etc....
      et les Russe sont déjà en affaire avec nous
      au sein de PowerJet, société commune 50/50 entre Safran Aircraft Engines (anciennement Snecma) et NPO Saturn pour fournir le moteur moyen courrier russe

      Signaler un abus

    • tori
      Posté le 12/10/2018 à 03h08

      Non vous avez rien compris , je parle de géopolitique vous me parlez d'économie. D'autant plus que sur l'économie vous avez encore tout faux. Le power jet c'est quoi en CA pour safran ? rien , l'alliance est morte-née depuis 2016. depuis 2000 la russie tente un rapprochement avec les pays d'europe de l'ouest afin de faire une super-puissante d'égale à égale avec les USA et la chine , dans ce bloc la france aurait énormément plus de poids d'influence que dans sa position actuelle au sein du bloc USA.

      Signaler un abus

  • YC
    Posté le 11/04/2019 à 21h25

    L'important serait surtout de pouvoir développer une industrie autonome surtout en terme d'électronique embarquée.
    Les états européens n'ayant pas la même politique, il est difficile de faire des projets communs avec beaucoup de pays.
    Dernier cas en date, l'Allemagne qui nous bloque la vente avec l'Arabie Saoudite des avions militaires, ne voulant pas leur vendre des armes. Malheureusement, la présence de nombreuses composantes électroniques allemandes nous empêche de vendre nos Rafales.
    Il en va exactement de même pour les composantes que nous fabriquons et vendons aux Américains, une fois homologuées par eux, nous perdons l'homologation si nous vendons des avions avec des composantes homologuées par eux. Bref, je rejoins Tori sur son analyse.

    Signaler un abus Répondre

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Publicité :SAFRAN 2019
    Publicité :Liebherr 2019 - AC
    Photo de la semaine par Spot’Air Casa SF-5M Freedom Fighter Ejercito Del Aire

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde