1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
Publicité :Airbus - AC
> > > Bombardier reste optimiste malgré tout...

Vidéo - Bombardier reste optimiste malgré tout...

- Par

Les clients des appareils CSeries devront patienter un an de plus. Bombardier vient en effet de repousser la 1ère livraison.

L'entrée en service du CS100, ce biréacteur de 125 sièges est désormais prévue pour le second semestre 2015. Celle du CS300, son "grand frère" de 160 places pour début 2016. Un nouveau retard dû, comme par le passé, à de simples mises à jour des logiciels de l’avion.

Sébastien Mullot - Directeur du programme CSeries chez Bombardier Aéronautique :

" Chaque fois que l’on découvre un petit problème sur un système, très souvent nous sommes obligés de développer une version améliorée du logiciel et de l’intégrer à nouveau dans le design de l’appareil. Aucun problème majeur. Un niveau de conformité au design est celui attendu. Un avion qui répond à nos attentes, aussi bien en termes de performance que de comportement général. Nous n’avons pas été rapides dans le développement avec l’entrée du flight test que l’on aurait souhaité au départ. Cependant rien ne nous inquiète quant à notre capacité de livrer les appareils à nos clients selon la nouvelle timeline ".

Ce qui pourrait inquiéter en revanche Bombardier, ce sont les commandes qui ont bien du mal à décoller. L’an dernier, la CSeries n’a enregistré que 34 nouvelles commandes et son carnet n’en compte que 198 fermes. On est bien loin des 2 200 A320neo et des 1 500 737MAX d’Airbus et de Boeing. Mais malgré tout l’avionneur canadien reste confiant.

Sébastien Mullot - Directeur du programme CSeries chez Bombardier Aéronautique :

" On est un peu la victime des exemples donnés dans l’industrie. On a subi énormément de pression pour arriver avec un plan de produit très agressif. Je pense qu’aujourd’hui on a quelque chose qui est beaucoup plus réaliste, beaucoup plus solide. Quelque chose avec laquelle on est véritablement confortable. C’est le seul avion aujourd’hui qui va être capable de donner un avantage compétitif d’environ 10% en terme de "cash operating cost" par rapport à d’autres produits existants sur le marché. "

C'est-à-dire "10% plus économe en coûts d’exploitation". A ce jour 17 compagnies ont décidé d’opérer le CS100, et parmi elles, un seul poids lourd : Lufthansa.

Le retard de la CSeries conjugué à la baisse de 19% de son carnet de commandes global l’an dernier par rapport à 2012 n’est pas sans conséquence. Bombardier vient en effet d’annoncer 1 700 suppressions de postes au Canada et aux Etats-Unis, soit 5% de ses effectifs. Ces coupes concerneront tous les métiers de l’ingénierie et de la conception aux chaînes d’assemblage en passant par les services commerciaux. On a connu des jours meilleurs.

Vos réactions
    Soyez le premier à laisser un commentaire
    Laisser un commentaire

    Saisie limité à 1000 caractères

    Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
    La casse n'est pas prise en compte.


    * Champs obligatoires

      Publicité :Safran 2018
      Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2018
      Photo de la semaine par Spot’Air Mig 29 UB Slovak Air Force

      Vos derniers commentaires

      Nouveaux événements

      1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde