1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Ces avions de ligne abattus par des missiles

Vidéo - Ces avions de ligne abattus par des missiles

- Par

Le Boeing 737 d’Ukraine Airlines a bien été abattu juste après son décollage de Téhéran par un tir de missile sol-air iranien ce mercredi 8 janvier avec 176 personnes à bord.  L’avion avait décollé de l'aéroport Imam Khomeini à 6H12 en heure locale. Il s’est écrasé moins de quatre minutes après son décollage. Après avoir tout d'abord réfuté la thèse d'un tir de missile, l'Iran a reconnu cette nuit par la voie de son président Hassan Rohani une erreur humaine. 

Depuis le début des années 70, on dénombre une quarantaine d’avions civils ayant été la cible, volontaire ou non, de missiles. Retour sur quelques-uns de ces drames. 

Le 21 février 1973, un Boeing 727 de la compagnie Libyan Arab Airline est abattu par des avions de combat israéliens au-dessus du désert du Sinaï. L’accident fait 108 morts. En raison de mauvaises conditions météo et de problème techniques, le Boeing s’était retrouvé au-dessus de la péninsule du Sinaï, alors occupée par Israël.

Le 12 février 1979, l’armée révolutionnaire du Zimbabwe (Zipra) tire un missile sur un Vickers Viscount avion de la compagnie Air Rhodesia. Il n’y a aucun survivant parmi les 59 personnes à bord.

Le 27 juin 1980, un DC 9 de la compagnie italienne Aerolinee Itavia est touché par un missile résultant d’une «opération militaire d’interception». Il s’abîme dans la mer au nord de la Sicile. Bilan : 81 morts.

Le 1er septembre 1983, un Boeing 747 de Korean Air Lines s’éloigne de sa trajectoire d’environ 300 km et se retrouve dans la zone de défense aérienne soviétique à l’ouest de l’URSS. Deux avions de chasse soviétiques abattent l’avion qui s’abîme près de l’île Moneron. Le crash fait 269 victimes.

Le 8 novembre 1983, un Boeing 737 de la compagnie angolaise Angola Air Line est victime d’un tir de missile de rebelles indépendantistes juste après son décollage. Il y a 130 victimes.

Le 3 juillet 1988, alors que la guerre entre l’Irak et l’Iran fait rage un Airbus A300 d’Iran Air est abattu par erreur par des tirs de missiles provenant du croiseur américain USS Vincennes. L’avion s’abîme dans le Golfe persique. Il n’y a aucun survivant parmi les 290 personnes à bord.

Le 22 septembre 1993, des rebelles d'Abkhazie (région séparatiste de la Géorgie) prennent pour cible un avion de ligne de la compagnie Orbi Georgian Airways, un Tupolev Tu-154. Le tir de missile fait 108 victimes.

Le 4 octobre 2001, un Tupolev Tu-154 de la compagnie russe Siberian Airlines explose en plein vol au-dessus de la mer Noire. 78 personnes trouvent la mort. La catastrophe est due au tir accidentel d’un missile ukrainien.

Le 17 juillet 2014, un Boeing 777 de Malaysia Airlines (vol MH17) est abattu par erreur au-dessus de l’Ukraine par un missile sol-air. L’avion reliait Amsterdam à Kuala Lumpur. 298 personnes trouvent la mort dans l’accident.

Rappelons que toutes ces victimes ne sont pas comptabilisées dans les statistiques officielles de crashs aériens. L’association du transport aérien international (IATA) définit en effet trois principaux critères pour les prendre en compte.

Les accidents doivent être involontaires, autrement dit qu’ils ne soient pas liés à des actes délibérés comme un suicide du pilote ou un acte de terrorisme.

Il faut que ce soit un vol commercial.

L’appareil enfin doit avoir une masse maximale au décollage d’au moins 5,7 tonnes et une capacité d’au moins quinze passagers.

Le mystère du vol MH370

Le 8 mars 2014, un Boeing 777 de Malaysia Airlines (vol MH370) et ses 239 occupants disparaît des écrans radar. Malgré d’intenses recherches l’appareil reste introuvable. De très nombreuses hypothèses ont été évoquées, parmi lesquelles celle d’un tir de missile américain provenant de la base militaire de Diego Garcia située en plein milieu de l’océan Indien. On ignore toujours la vérité. 

Vos réactions
  • Sombrero
    Posté le 11/01/2020 à 13h12

    Ne pas oublier que le 11 septembre 1968, la Caravelle Ajaccio-Nice d'Air France s'est abîmée en mer au large de Nice, tuant les 95 personnes présentes à bord. L'hypothèse d'un missile français qui serait à l'origine de cet accident reste d'actualité puisque le président Macron a demandé la levée du secret défense en septembre dernier.

    Signaler un abus Répondre

    • aeronewstv
      Posté le 11/01/2020 à 13h27

      Nous avions fait un reportage sur le sujet le 12 septembre dernier.

      Signaler un abus

  • Ino
    Posté le 12/01/2020 à 22h01

    Air Rhodesia Viscount - Le 12 février 1979, l’armée révolutionnaire du Zimbabwe (Zipra) : Il-y avait des survivants mais la plupart étaient massacrés de façon atroce par les terroristes sur le sol...

    Signaler un abus Répondre

  • JMG
    Posté le 14/01/2020 à 16h21

    Liste consternante, mais illustrant bien la bêtise et la perversité de ces groupes ou individus soi-disant révolutionnaires ou nationalistes, mais en fait de vulgaires assassins.
    Pour la définition des accidents, le crash de l'A320 de German Wings n'aurait donc pas dû être comptabilisé au titre des accidents aériens ?

    Signaler un abus Répondre

    • aeronewstv
      Posté le 14/01/2020 à 16h39

      Sauf erreur de ma part Jean-Marie, le crash de Germanwings ne l'a pas été.

      Signaler un abus

  • Bronson
    Posté le 11/01/2020 à 12h34

    Vraiment dommage

    Signaler un abus Répondre

  • renatobello
    Posté le 11/01/2020 à 17h16

    Cela paraît absurde que ce genre d’incident dramatique puisse être possible avec la technologie actuelle

    Signaler un abus Répondre

  • Vanoir24
    Posté le 12/01/2020 à 14h03

    Au sujet de la caravelle, ce serpent de mer journalistique, la levée du secret défense est automatique après 50 ans et ne présume pas de la certitude d’un tir de missile qui me parait hautement improbable au vu des différant témoignes que j’ai pu lire et qui vont de : ne prouvent rien à complètement farfelus... et alimente une théorie du complot orchestré par une famille qui espère certainement quelques espèces sonnantes et trébuchantes.
    Un pilote de ligne, ancien pilote de chasse

    Signaler un abus Répondre

  • JPG
    Posté le 13/01/2020 à 17h22

    Le titre parle d’une quarantaine... L’article en liste une dizaine...

    Signaler un abus Répondre

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Publicité :Safran 2020
    Publicité :PeurEnAvion - Crash
    Publicité :Liste noire 2020
    Photo de la semaine par Spot’Air Airbus Helicopter H725 Caracal Armée de l’Air

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde