1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > Un radar qui alerte de toute descente anormale d’un avion

Vidéo - Un radar qui alerte de toute descente anormale d’un avion

- Par

Jusqu'où peut-on garantir la sécurité aérienne ? Le crash de la Germanwings en mars dernier a mis en lumière une faiblesse du contrôle aérien français : il lui a fallu plus de deux minutes pour réaliser que l'avion chutait. La sécurité aérienne allemande considère, de son côté, qu'elle aurait réagi plus vite, grâce à son nouveau système radar, le PSS.

Axel Raab, Directeur de la communication - Sécurité aérienne allemande (DFS) : « Si les contrôleurs français avaient eu le système PSS, ils auraient reçu une alerte et auraient vu que l'avion était en train de s'écraser. »

Comment fonctionne ce système ? Lorsqu'un appareil survole l'espace aérien allemand, sa position exacte est transmise aux contrôleurs aériens. Jusqu'ici rien d'exceptionnel.

Mais là où les Allemands sont en avance, c'est que dès qu'un pilote sélectionne une altitude différente de celle qui a été prévue, une alarme apparaît aussitôt sur les écrans des aiguilleurs du ciel.

Dans le cas de Germanwings, la répétition du geste d'Andreas Lubitz lors du vol-aller entre Düsseldorf et Barcelone aurait été repérée. Le copilote allemand avait alors entré à deux reprises une instruction de descente de l'A320, avant de se raviser.

Axel Raab, Directeur de la communication - Sécurité aérienne allemande (DFS) : « Les contrôleurs en auraient discuté avec le pilote et lui auraient dit qu’il n’avait pas saisi la bonne altitude. Et si le pilote avait nié, alors ils auraient certainement pensé à une erreur technique, car à ce moment-là on n'imaginait pas ce que le pilote avait l'intention de faire. »

Si le PSS est un progrès, ce n'est donc pas non plus une solution miracle. En Europe, la Suisse s'est en tout cas déjà équipée du système. La France pourrait suivre dans les prochaines années, en 2016 selon nos informations.

Vos réactions
  • dédé
    Posté le 26/05/2015 à 13h43

    Les radars sont bons partout, par contre un pilote en maladie au commande d'un avion c'est là qu'il faut faire quelque chose pour que ça n'arrive plus.

    Signaler un abus Répondre

  • wedge
    Posté le 26/05/2015 à 09h09

    Je suis pas convaincu, peut être cela aurait-il perçu quelque chose au départ a condition que l'intervalle soit suffisamment cours, car en mode S, c'est le radar qui doit interroger, toutefois il ne peut interroger en continu ni en temps réel à mon avis, il doit y avoir un intervale.

    Par contre je trouve la critique de nos contrôleurs un peu facile par leur homologue Allemand.
    A 9:30:53 le copilote met l'avion en descente, a 9:33:47 le contrôle aérien tente d'entrer en contact, soit moins de 3 minutes après, je ne pense pas que le système aurait changé les choses à ce point sur l'acte.
    Je ne vois vraiment pas de quoi redire sur ce temps de réaction plus que correct.

    Signaler un abus Répondre

Laisser un commentaire

Saisie limité à 1000 caractères

Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
La casse n'est pas prise en compte.


* Champs obligatoires

    Publicité :Safran 2017
    Publicité :aeronewstv-peurEnAvion-securite
    Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2017
    Photo de la semaine par Spot’Air Airbus A330 Neo lors de son premier vol

    Vos derniers commentaires

    Nouveaux événements

    1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde