1ère web tv aéronautique
L'actualité aéronautique en vidéos
> > > La "règle des deux” dans le cockpit, bientôt la norme

La "règle des deux” dans le cockpit, bientôt la norme

- Par
La

Suite au crash de l’A320 de Germanwings qui a coûté la vie à 150 personnes et aux  révélations faites par le procureur de la République française jeudi dernier , un certain nombre de compagnies aériennes ont pris la décision d’imposer deux membres d’équipage en permanence dans le cockpit : easyJet, Norwegian, Air Transat ou Corsair.  En Europe, quelques rares compagnies comme Finnair ou Iberia l’appliquaient déjà.

Et le mouvement devrait s’accélérer. Lufthansa, la maison mère de Germanwings a précisé dans un communiqué vendredi qu’elle allait imposer cette règle « aussitôt que possible » pour l’ensemble des compagnies aériennes du groupe. Une décision élargie à toutes les compagnies aériennes allemandes et autrichiennes. Lufthansa a également annoncé la nomination immédiate au niveau du groupe d’ « un pilote en chef chargé d’examiner et de faire évoluer les procédures de sécurité ».

Mais voyons ce que dit la règlementation internationale en vigueur aujourd’hui.

Un pilote peut-il quitter le poste de pilotage ? La réponse est oui. Les autorités européennes et américaines de l’aviation civile (EASA, FAA) autorisent aujourd’hui un pilote à quitter le cockpit pour trois raisons : réaliser des opérations en lien avec l’appareil, satisfaire des besoins physiologiques et sur des vols long-courriers prendre un temps de repos. Dans ce dernier cas, un autre pilote doit alors prendre le relais (double équipage).

Un pilote peut-il rester seul dans un cockpit ? Là encore, la réponse est affirmative. Selon les textes actuels de l’EASA et de la FAA, un pilote peut rester seul dans le cockpit à la seule condition qu’il puisse, de son siège, en contrôler l’entrée par un moniteur vidéo. Partant du principe qu’au moins un des deux pilotes doit toujours être à son poste.

Si la porte du cockpit est pourvue d’un œilleton, « la compagnie peut avoir une procédure demandant la présence d’un membre d’équipage dans le cockpit durant toute  l’absence de l’un des pilotes», mais cela n’est pas obligatoire.

La règlementation devrait se durcir. L’EASA vient d’émettre une recommandation aux compagnies aériennes visant à s'assurer désormais de “la présence de deux personnes dans le cockpit, durant toute la durée du vol et quelles que soient les conditions”. L’Union Européenne pourrait envisager d’imposer la présence de deux membres d’équipage en permanence dans la cabine de pilotage. Le Portugal a fait savoir vendredi qu'il imposait dorénavant cette mesure pour toutes les compagnies dont le siège est sur le territoire portugais.

Contrairement à l’Europe, la majorité des compagnies aériennes américaines imposent déjà la présence systématique de deux personnes dans le cockpit, la fameuse “règle des deux” ou "règle des quatre yeux". Le Canada vient de rendre cette présence obligatoire pour toutes les compagnies aériennes du pays. Une mesure qui entre en vigueur "immédiatement".

Reste à revoir le déblocage de la porte du cockpit en cas d’extrême nécessité. Certaines idées sont avancées comme la reconnaissance biométrique.

Vos réactions
    Soyez le premier à laisser un commentaire
    Laisser un commentaire

    Saisie limité à 1000 caractères

    Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.
    La casse n'est pas prise en compte.


    * Champs obligatoires

      Publicité :Safran 2017
      Publicité :aeronewstv-peurEnAvion-securite
      Publicité :aeronewstv-ListeNoire-2017
      Photo de la semaine par Spot’Air Airbus A330 Neo lors de son premier vol

      Vos derniers commentaires

      Nouveaux événements

      1ère webtv aéronautique au monde, aeronewstv propose chaque jour de nouveaux reportages vidéos sur l'actualité aéronautique en France et dans le monde